Free Mobile fait le point sur son réseau

free-mobile

Sans doute sensible, pour ne pas dire vexé, par rapport aux nombreuses attaques dont il fait l'objet, Free Mobile a souhaité faire le point sur son réseau, réaffirmant ainsi sa stabilité.

Free Mobile n'y est pas allé avec le dos de la cuillère dans le dernier communiqué de presse qu'il nous a fait parvenir. Ainsi, la filiale du groupe Iliad a évoqué une "campagne de dénigrement orchestrée" (elle n'a pas tout à fait tord...) à son encontre, l'obligeant à rendre des comptes. De quoi la pousser à indiquer qu'à l'heure actuelle, elle est soumise à des obligations de couverture (voix "outdoor") : 27% de la population au 10 janvier 2012, 75% de la population au 10 janvier 2015 et enfin 90% de la population au 10 janvier 2018.

Et de préciser ce qui suit : « l’atteinte des 27% a été constatée lors de deux mesures successives par l’ARCEP dont les résultats ont été rendus publics les 13 décembre 2011 et 28 février 2012. » et d’en profiter pour tacler la concurrence : « il convient de noter que Free Mobile est le premier opérateur à respecter ses obligations de couverture 3G dans les délais de la licence. Les trois opérateurs historiques n’ont respecté leurs obligations de couverture 3G qu’après mise en demeure et avec plusieurs années de retard. »

Bref, Free Mobile est également conscient de quelques uns de ses torts, et avance des difficultés à déployer un réseau dans de brefs délais, entraînant une couverture « discontinue » amenant les abonnés en itinérance (sur les zones les plus denses, le réseau ne couvre pas les zones à fort trafic). Il se justifie d’ailleurs en avançant le fait que les fréquences 900 Mhz lui ayant été attribuées et couvrant les zones denses ne seront disponibles qu’au 1er janvier 2013.

Joueur, Free Mobile termine son communiqué de presse en égratignant ses concurrents directs, pour ne pas faillir à la tradition : « le même constat peut être fait avec les réseaux 3G nationaux des trois opérateurs historiques qui, bien que couvrant 93 à 99% de la population, ne transportent qu’une part modeste du trafic voix. A titre d’exemple, chacun peu constater qu’à Paris, théoriquement couvert à 100%, il est fréquent de ne trouver qu’une couverture 2G. […] A noter que Free rencontre de grandes difficultés à accéder aux sites propriétés de certains opérateurs historiques qui multiplient les exigences techniques et économiques pour éviter l’accueil d’un concurrent. […] Free Mobile s’est d’ailleurs vu proposer avant son lancement des tarifs d’itinérance plus compétitifs par d’autres que le partenaire finalement retenu pour la qualité de son réseau. Ces opérateurs hier désireux de conclure ce contrat avec Free Mobile condamnent aujourd’hui le principe de l’itinérance. »

Et puis, quand y’en a plus, y’en a encore : « A compter de ce jour, Free Mobile attaquera en justice toute personne dénigrant la réalité de sa couverture ou de ses investissements. Depuis le 10 janvier, le marché français du mobile est concurrentiel et les Français s’en réjouissent, il faut l’accepter. »

Alors, la guerre est-elle officiellement ouverte ?

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bonjour,

    Une SIM qui se décompose? SIMetiere.fr fourni les sépultures gratuitement!

    L’idée est simple : un nouvel opérateur, des nouveaux tarifs, une vague de
    changement d’opérateur et des cadavres de SIM qui s’empilent… sans
    sépulture…

    Plus d’info sur les origines du site http://www.simetiere.fr/about.html

    Rien de plus simple pour enterrer sa carte SIM, aller sur le site et saisir
    :

    – Pseudo
    – Email (Pour validation)
    – Date de début d’abonnement
    – Date de fin d’abonnement
    – Prix de l’abonnement mensuel
    – Une petite description pour rendre un dernier hommage et/ou décrire
    votre forfait
    – Le nouvel opérateur
    – Une photo si vous le souhaitez pour ne pas oublier votre SIM!

    Les statistiques sont arrivées après coup pour apporter un coté “utile” au
    site; depuis peu des statistiques par opérateur sont également là!

    Des milliers de visiteurs la première semaine et plus d’un milliers de
    tombes!

    Maintenant c’est à vous d’enterrer votre SIM pour venir enrichir les jolies
    de graphiques de votre ancien et nouvel opérateurs!

    CroK SIM à votre service!

    1. il serait temps que gizmodo ajoute des conditions pour les commentaires du site ainsi qu’un modo pour gérer tout ça, c’est vraiment le foutoir sur ce site.

  2. Vraiment sympa le « SIMetiere », je dois avouer que pas mal de gens que je connais vont bientôt migrer chez Free donc je leur dirais de mettre une petite photo 😉 Ah n’empêche, ca doit bien faire au moins une dizaine d’année qu’on se fait rouler par mister orange, sfr et bouygues, rien que l’autre jour je vais dans un magasin orange pour voir leurs nouvelles offres (je dis « nouvelles » vu qu’après la maudite claque tarifaire que Free leur a mis, ces fourbes se sont empressés de revoir à la baisse leur profit) et là je me retrouve devant un employé plutôt sympa… au premier abord parce qu’au fond ce gentil gugus m’aura raconté du grand n’importe quoi en me disant que Orange ont été les premiers a pratiquer des prix aussi bas que Free, que les profits d’orange n’étaient pas aussi faramineux que ça… enfin bref j’en passe, il m’a bien fait rire sur le coup, à croire qu’Orange nettoie même le cerveau de leurs employés a certains moments ^^

  3. Bonjour,

    Depuis la panne vendredi denier, je constate régulièrement une impossibilité d’emmètre des appels depuis mon mobile Free.
    Le même constat est fait part 2 de mes voisins freenautes.
    Je resterais chez Free malgré tout. Mais ils ne peuvent pas nier les problèmes de réseau du moment.

    Doude (paris)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité