Des cobayes en 3D

google-body

Les avancées dans le domaine de la médecine permettent désormais aux médecins de réaliser des traitements test sur un patient virtuel, avant d’appliquer le traitement adéquat au patient réel, en fonction de la réponse obtenue sur cet avatar. Ce genre de procédure a déjà cours au Royaume-Uni, où les médecins sont capables de créer un modèle 3D d’un patient sur la base de leurs propres données médicales ce qui permet de réaliser une simulation détaillée de ce qu’il pourrait se passer une fois le traitement prescrit, et d’anticiper de possibles effets secondaires, bien avant qu’ils ne se manifestent chez le patient.

Ce genre de simulation permettra sans aucun doute d’anticiper les effets négatifs d’un traitement, et permettra pourquoi pas à Gregory House de mettre enfin en œuvre l’ensemble des traitements correspondant à ses fameux « diagnostiques différentiels »… pourquoi se limiter à un essai, lorsque l’on dispose d’un cobaye réplicable à l’infini ? Les épisodes de Dr House risquent d’être désormais significativement plus courts…

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité