Les Anonymous ont un message pour vous

Anonymous-logo

Il y a tout juste quelques jours, un soi-disant système d’exploitation développé par les Anonymous apparaissait sur la Toile. Il s’agissait d’un énième épisode où le nom des Anons était repris à des fins peu honnêtes. Le groupe officiel adresse donc un message évoquant les règles de base de leur idéologie.

Si le dernier cas en date est celui de ce faux-OS infesté de chevaux de Troie, il est bien loin d’être le premier et certainement pas le dernier. Il est si facile de se faire appeler Anonymous ou même de porter un masque de Guy Fawks … Les Anonymous – officiellement – mettent donc les points sur les i.

« Nous voyons s’ouvrir, au nom d’Anonymous, des centaines de pages sur le réseau social Facebook. Certaines de ces pages diffusent en masse sans se soucier du contenu qu’elles colportent auprès « du public de Facebook ». Malheureusement certaines de ces informations sont fausses et en les propageant, vous vous exposez tout simplement à certains risques voire à faire échouer certaines de nos opérations. »


Promptement résumé, l’anonymat est un des fondamentaux du collectif. Chacun est libre de s’exprimer sur le web, toutefois pas en leur nom et surtout pas pour diffuser de fausses informations.

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est absurde ! Si l’on décide d’être anonyme, cela signifie que n’importe qui peut diffuser des messages en se pensant eux aussi anonymous ! Le principe de base c’est : l’anonymous peut-être n’importe qui.

    1. « l’anonymous peut-être n’importe qui »
      Oui mais non, ce que tu dis n’est pas juste car imprécis.
      Sarkozy par exemple peut être un anonymous… la porte est ouverte, mais sous la condition qu’il agisse ensuite selon leurs idéaux.

      On ne devient pas un de ces « n’importe qui » en faisant n’importe quoi. La seule chose que veut dire anonymous c’est : la porte est ouverte à tous, mais une fois que tu rentres, si tu veux que les autres te reconnaissent, tu dois épouser leurs idéaux.

      1. C’est comme être « un mec bien », tout le monde peut être « un mec bien », t’as pas besoin de t’inscrire quelque part ou de remplir une série d’objectifs initiatiques, mais si tu te comporte comme un connard, tu ne sera pas reconnu comme étant « un mec bien ».

  2. ouais sauf que c est biaisé un structure anonymes et non hierarchisé n importe qui peux s en prétendre, et pour certains tout est bon pour arriver a leur fins personnelles.
    Je ne soutiens pas et ne participe pas a leur actions car le flou est de mise sur les opinions a l interieur même du « groupe »

    1. La crédibilité appartient peut-être aux crédules… Et pas à anonimousse…
      Tiens si tu t’ennuies ce soir pète moi le pc… Je suis en manque.
      Que revendique Anonymous ? Le bien de tous ? La justice sociale ?Les inégalités ?
      Ou êtes-vous juste un groupe d’ados boutonneux ayant accès à un dotcom ?
      Des gosses de riches quoi.

  3. Même Robin des Bois était un pseudo . Batman est un pseudo… Superman est un pseudo… Anonymous n’en est pas un. Si ? Oui ou non ?

  4. Vous parlez pour qui, pour quoi ?

    Ça fait plusieurs fois que je vous demande de vous renseigner et que vous dites toujours les mêmes inepties.
    J’imagine pas les autres articles, burger king, human centripad, etc…

    Anonymous c’est une « brand », une marque accessible à tous, et mieux à ceux qui veulent faire passer un message, même violent (hacks illégaux), mais sans exposer un nom (genre Israël pirate les centrales d’Iran, et le fait passer pour un coup d’Anonymous, c’est le cloud 3.0)

    http://www.rochesteropportunity.com/?p=229

    Tout est dit, n’importe quel « hacker script-kiddie » peut lancer son OS, il n’empêche qu’il aura retenus de backtrack que le metasploit, sans avoir exploré le peu à lire sur les docs tcp/ip ou intel 32/64, ou même de prendre le temps de voir ce qu’il y avait dans /exploits/enumerate/

    Et encore heureux, autrement mon compte bancaire serait dans la merde.

  5. Ca devient ridicule cette histoire à force… c’est le problème du côté anonyme de la chose: n’importe qui peut se revendiquer anonymous, y compris le premier débile venu en quête d’un petit moment de gloire. C’est ce genre de couillon qui finira par totalement flinguer leur crédibilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité