Les femmes préfèrent leur smartphone à leur petit-ami

nokia_lumia_800_rose

Messieurs, l'heure est grave : selon les résultats d'une étude publiés il y a peu, la gente féminine serait plus attristée de perdre son mobile... que de perdre son homme.

Cette étude menée par le Daily Mail aurait de quoi en désarçonner plus d'un : il semblerait ainsi que 4 femmes sur 10 seraient littéralement "dévastées" dans le cas où elles égareraient leur smartphone. A titre de comparaison, elles seraient 3 sur 10 à être là encore "dévastées" si jamais elles perdaient... leur petit-ami. Parralèlement à cela, un sondage listant les 20 choses les plus importantes pour les femmes (même si nous gardons en tête qu'il s'agit là de généralités) nous apprend que le téléphone mobile apparaît en 3ème position, soit 2 places devant le fameux petit ami, et bien devant la bague en diamant.

Vous comprenez donc peut-être un peu mieux pourquoi les constructeurs de smartphones se plient désormais en quatre pour répondre aux demandes et exigences des femmes ? On pourrait par exemple évoquer, pour exploiter le cliché, les versions roses de certains terminaux Samsung, mais aussi les smartphones arborant des courbes différentes, Lumia 800 en tête de file. D’ailleurs, vous souvenez-vous de cette réplique lancée par Carrie Bradshaw dans le premier long-métrage Sex & The City, où elle expliquait ne pas vouloir d’iPhone, trop compliqué à utiliser ? Le design avant la complexité des fonctions, ça vous parle ? (on l’avoue, on use des clichés à l’extrême, mais bon…)

[phonearena]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Article sexiste qui prend les femmes pour des connes. On retrouve exactement le même style d’article avec les fringues, le shopping etc…

  2. Ouais, faudrait voir un peu la gueule de la pyramide des âges qui a répondu au sondage.
    À mon avis, à partir de 30 ans, c’est surtout l’inverse.
    db

  3. Quand on lit que les psychologues nous disent que les smartphones sont aux adultes ce que les doudous sont aux enfants, ce genre de news me fait sourire d’une manière relativement meskine.

  4. Les femmes sont des hommes comme les autres. Maintenant qu elles réussissent leurs études et veulent profiter de la vie, les obligations affectives sont interchangeables. A noter qu ils parlent « de petit ami » et pas d’ « Epoux ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité