Que mange-t-on dans un dîner d’explorateurs ?

Miam, des yeux !

Il y a peu se tenait le 108 ème dîner annuel du club huppé des explorateurs. Comme toujours, celui-ci se tient traditionnellement à Manhattan, au Waldorf-Astoria. L’heure était à la fête, comptez donc sur les sempiternels cocktails, petits fours et mets délicats. Enfin presque, voyons ce que nos baroudeurs avaient dans leurs assiettes.

Ames sensibles s’abstenir, c’est un véritable Koh-Lanta qui a régné sur le dîner (et le riz en moins …). Si vous avez développé un goût avéré pour les aliments exotiques, ce repas devrait vous mettre l’eau à la bouche. Dans la majorité des cas, vous risquez surtout de subir quelques relents d’estomac, voir la nausée.

Arrivés dans le lieu prestigieux du rendez-vous, nos explorateurs ont été accueillis avec le « fameux » cocktail de bienvenue. Quid de ce cocktail ? Une vodka Martini Givrée agrémentée d’une pointe de bourbon et d’une olive. N’oublions pas le globe oculaire mariné sans lequel cette boisson n’aurait pas lieu d’être.

Savamment réhydratés nos voyageurs se sont attaqués aux canapés. Citons les divines tourelles d’ananas au scorpion, cosses de petits pois, fraise, melon et raisin vert ou encore les poivrons farcies au fromage, grillons et vers de farine. Mais ce n’est pas tout, étaient présents les cafés Chon et Kopi Luwak , fabriqués à partir de grains de café qui ont traversé le tube digestif de petits mammifères … Que serait un repas d’explorateurs sans les vers de terre sautés et frites natures. Un comble !

Ce n’est pas tout, mais il est temps de passer au plat principal et de réellement se sustenter. Un assortiment varié était à disposition. Pêle-mêle : blattes, chèvre, sanglier entier, testicules de taureau, ragoût de rates et de reins, yeux marinés, yak, kangourou, rôti d’Aligator, tortue aux câpres (délicieux !). Ne négligeons pas les délices de la mer, du poulpe et de la méduse à toutes les sauces.

Pour les affamés et les fins gourmets, il est temps de finir en beauté avec le dessert. Fraises trempées dans du chocolat blanc et noir avec des larves et asticots de mouches. A la fois croustillant et di-vin !

Buzz Aldrin a même participé aux festivités, et vous, serez-vous de la partie pour la prochaine édition ? Le tout n’est peut-être pas très appétissant, mais ça démange tout de même de goûter …

[popsci]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. ya pas assez d’animaux d’élevage qui souffrent ? faut en plus que ces connard de riches mangent des insectes et des crocodiles !! pauvre humanité …

  2. Les insectes, passe.
    Les tortues, aligators, kangourou et companie ce n’est pas acceptable, tout ça pour assouvir le besoin d’exotisme d’une classe sociale blindée qui a deja tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité