Facebook met en garde les employeurs trop curieux

mailprivé

Le réseau social de Mark Zuckerberg n'en démordra pas : il devrait sans doute mettre le paquet pour communiquer et tenter de dissuader les employeurs de demander à leur personnel leurs identifiants Facebook. Car cette vilaine tendance bouge encore...

Le témoignage recueilli par l'Associated Press et relatant la fâcheuse expérience rencontrée par ce statisticien auquel on avait demandé ses identifiants Facebook lors d’un entretient d'embauche aura fait l'effet d'une petite bombe. Ainsi, Facebook en a profité pour mettre les choses au clair à travers un billet rédigé par Erin Egan, "Chief Privacy Officer" pour le réseau social, et que vous allez pouvoir consulter directement sur cette page.

Selon Facebook, cette méthode serait risquée pour les employeurs potentiels, dans le cas par exemple où une fois les identifiants en main, un employeur se rendait compte qu’un candidat était classé dans un « groupe protégé » (du fait de son âge, par exemple), il pourrait être poursuivi pour discrimination s’il n’embauchait pas ce même demandeur d’emploi.

Reste que si Facebook insiste sur le fait de vouloir mettre en place des barrières empêchant justement ce genre d’abus, nous n’avons pas encore eu vent de telles pratiques dans l’hexagone. D’ailleurs, je serais bien curieux de voir un exemple type appliqué…

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est effectivement à la mode aux US : pour pouvoir décrocher un job, il faut :
    – soit donner ses identifiants FB à l’employeur,
    – soit devenir « ami » (sic) avec la page de la boite.
    Je prédis une explosion du nombre de comptes FB, pour que chacun puisse en avoir 2 : un pour le boulot, très propre.. et un privé sur lequel on pourra continuer de pourrir son patron

    1. Oui. C’est ce que recherche les entreprises. Un mec propre. Créer un compte Facebook (sic) propre, et ne plus y toucher pour montrer qu’on est trop occupé dans la vie réelle…
      Ne postez que le contenu qui intéressera l’employeur. Parcours, CV. L’entreprise ne recherche des êtres humains avec une vie intime mais des résultats. Évidemment utiliser une adresse e-mail seulement pour ce compte facebook et pour rien d’autre.

      1. Pas d’avatar, pas de pseudo… De photos de groupe. Juste vous.
        L’entreprise veut-elle tout savoir et rien payer. Connaître vos défauts et les exploiter.

        Peut-être… Mais cette façon unilatérale de se renseigner est une recherche intrusive donc, condamnable. Beaucoup d’autre sites (Gizmodo par exemple revendrait vos infos à Google)

        Ils vont récupérer vos cookies, rendre public vos navigations (Gizmodo le fait très bien)… Google se fera un plaisir de les indexer dans son moteur… Vous êtes mal barré…

        Alors la parano préventive (saine, donc) sur le net ce serait pas une maladie, mais un réflexe. Choisissez un pseudo super banal et pas d’avatar.

  2. Fail : tu crées un compte et tu t’ajoute a un groupe sur une orientation sexuel (pas forcement la tienne, on s’en fou) tu file les codes à ton futur employeur et si il te refuse : procès !

    ahahahah…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité