Le renouveau pour Good Old Games

184350-gog

On vous en parlait la semaine dernière, Good Old Games teasait avec humour une annonce concernant son offre de téléchargement de jeux PC. Et bien il semblerait que l'annonce soit à la hauteur de la vidéo du chevalier DRM avec sa valve sur le heaume.  Mais du coup, le "Old" passe à la trappe.

C’est donc un tout nouveau site qui ouvre ses portes aujourd’hui (depuis 9h ce matin), et le changement n’est pas seulement esthétique. gog.com a décidé de remplir son catalogue avec des jeux indépendants (Trine 2 en tête d’affiche), mais aussi avec des gros titres plus mainstream, dans un délai d’un à trois ans après leur sortie.

Bien entendu la politique anti-DRM continue d’être le fer de lance du site, ce qui explique le délai de publication sur le site pour les gros titres. CD Projekt reste d’ailleurs plus que jamais attaché à son rôle de distributeur global et refuse obstinément de pratiquer une tarification différente pour chaque pays, une demande forte de la part des éditeurs.

[gog]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Hop, dans les favoris.
    Après avoir acheté un jeu (gta4) pour un départ en vacance sur mon ordi portable, je me suis aperçu que le jeu ne voulait pas se lancer, sans connexion internet pour « activation ». Et j’étais dans un coin du monde ou il y avait a peine le téléphone. Le pire est que j’avais aussi un peu acheté l’ordi en avance pour ca.
    Alors qu’au même moment il y avait sur les torrent le même jeu, gratuit, et évidement sans connexion stupide requise.
    Ca m’a dégoûté d’être honnête.
    Dans le même temps j’ai plusieurs jeux auquel je ne jouerais jamais car j’ai oublié le mot de passe steam.
    Comme steam ne (me) sert a rien, il m’arrive souvent d’ouvrir un nouveau compte pour un nouveau jeu.
    Je veux jouer a un jeu, pas m’inscrire a un réseau social de jeux usine a gaz.
    En plus je ne peux plus les revendre d’occasion comme je le faisais avant.

    Au final cela casse le business des boutiques de jeux – même si elles méritent leur faillite – et les développeur de jeux indépendants ne sont plus distribués.

    Plutôt que de faire des lois coûteuses et stupides pour diminuer les libertés sur internet, le gouvernement devrait rendre obligatoire l’alternative de distribution sur support physique pour chaque jeux – sans que la revente soit impossible. Cela diminuerais grandement la copie.

  2. Euuuh, je veux pas faire mon rageux mais rien que dans la première page des jeux payants je trouve au bas mot 3 ou 4 jeux à 6$ que l’on peut télécharger tout à fait légalement sur des sites web d’abandonwares.

    La petite histoire, pour ceux qui l’ignorent, c’est que les abandonwares sont des jeux anciennement payants mais dont les éditeurs ont libéré les droits pour permettre leur diffusion gratuite. Ca ne leur enlève pas la propriété intellectuelle sur l’oeuvre, juste les royalties qui justifient un prix de vente. Du coup, c’est gratuit et légal à la fois.

    Un bon plan pour les afficionados de oldies.
    Du coup, gog.com, ça me paraît un poil arnaqueur comme site…

  3. Disturbed, tu parles des versions de l’époque qui ne fonctionnent plus pour la plupart sur les pc actuels. Quand aux sites d’abandonware, il faut savoir que bien souvent 80% de leur contenu est illégal. Gog fais en quelque sorte un ‘remastering’ des jeux pour leur assurer une compatibilité avec les nouveaux modèles. Rien que pour ça (et aussi des prix mini), Gog est intéressant.

  4. C’est tout à fait légal a partir du moment ou les ayants droits ont officiellement annoncé que leur production fait partie du domaine publique et peut être partagée librement. Mais il y en a très peu… c’est pour cela que la quasi totalité des sites d’abandonware sont illégaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité