En direct du centre de contrôle de l’ATV-3

atv-3-edoardo-amaldi-toulouse-esa-cnes-iss

Rafraîchissez la page régulièrement pour avoir les dernières mises à jour.
Ce soir, les lecteurs de Gizmodo sont invités à suivre au plus près l'amarrage de l'ATV-3 depuis le Centre de Contrôle de Toulouse. Pour ceux qui l'ignorent, l'ATV-3 signifie que c'est le troisième Automated Transfer Vehicle, un cargo entièrement autonome chargé de ravitailler la Station spatiale internationale (ISS). Au cours de cette soirée, je vais avoir l'occasion de discuter avec des responsables de programmes spatiaux du CNES et de l'ESA (Agence spatiale européenne). Et je vais aussi rencontrer Paolo Nespoli, un astronaute qui a passé 6 mois à bord de l'ISS. Sans oublier que vous allez pouvoir suivre l'amarrage en direct ici !

C’est parti !

Il est 18h30 : tout le monde est arrivé au centre spatial de Toulouse pour suivre en direct l’amarrage de l’ATV-3 avec la Station spatiale internationale. Dès l’arrivée, nous recevons un code Wifi, des T-Shirts et des prises pour brancher nos gadgets…

18h45 : Les twittos se présentent les uns après les autres. Tout à l’heure en arrivant en voiture, j’ai conduit Romain Charles, un des hommes qui a passé 520 jours dans une capsule en Russie pour l’expérience Mars500. Il y a une Japonaise qui a fait le trajet jusqu’à Toulouse pour suivre l’évènement.

19h00 : Pause. Il y a de quoi manger et boire.

19h15 : Le directeur de la mission ATV-3, Massimo Cislaghi de l’ESA présente la mission sur scène. L’ATV-3 avec ses 20,1 tonnes est le cargo le plus lourd jamais lancé. Pour arriver en Guyane, l’ATV prend le bateau, le Toucan.

19h30 : voici où l’ATV se trouvera une fois amarré à l’ISS. Massimo entrecoupe sa présentation des caractéristiques de l’ATV avec des photos de ses vacances à Kourou. Voici tout de même ce qu’il transporte et dans quelle quantité :

19h50 : j’apprends avec stupeur que les astronautes de l’ISS ne sont pas autorisés à dormir dans l’ATV. C’est le moment des questions.

Il n’y aura pas d’ATV-6.

20h00 : Romain Charles et Diego Urbina de Mars 500 sont parmi nous

20h30 : Pour s’arrimer l’ATV dispose d’un GPS. Idem pour l’ISS. Nous apprenons que le CNES France contrôle actuellement 17 satellites avec 160 personnes.

21h15 : je reviens de la salle de contrôle. Il faut savoir que l’ATV va s’arrêter 3 fois avant de s’arrimer à l’ISS. Actuellement, il est à S1, le premier arrêt. Il se trouve à 15,5 km de l’ISS. Il va rester à cet endroit quelques minutes avant de repartir et se rapprocher de l’ISS.

21h30 : c’est reparti pour l’ATV. Les moteurs sont remis en marche. Après la première poussée, l’ATV se trouve à 10683 m de l’ISS.

21h40 : L’ATV se trouve à 5698 m de l’ISS.

21H50 : Pour info, les PC utilisés au centre de contrôle sont des DELL. Les communications entre le centre de contrôle et l’ATV sont sécurisés. Il n’y a que le centre de contrôle de Toulouse qui est habilité à communiquer avec l’ATV. Les astronautes de l’ISS peuvent prendre la main quand l’ATV est à 3 m de l’ISS. Tout est entièrement automatisé.

22h10 : la marge d’erreur maximum acceptable est de 10 cm. L’ATV vient d’arriver au point S2 à 3500 m de l’ISS. Le centre de contrôle procède aux vérifications d’usage avant de rapprocher de nouveau l’ATV.

22h54 : Paolo Nespoli, un astronaute Italien qui a passé 6 mois à bord de l’ISS vient de répondre à quelques-unes de nos questions. Un grand moment, c’est quand il a décrit le moment où il a réussi cette photo historique de l’ISS :

J’avais parlé de cette photo à l’époque car il s’agissait de la première et unique fois que l’on pouvait voir la navette arrimée à l’ISS. Oui aussi dingue que ça puisse paraître, c’est la seule et unique fois qu’un homme a eu l’occasion de photographier directement l’ISS.

23H00 : des officiels commencent à nous rejoindre. Nous sommes dans une salle spéciale.

23h15 : je suis en compagnie de Fernand Alby, un spécialiste des débris qui orbitent autour de la Terre. La station spatiale dispose d’un bouclier qui la protège des objets de 2cm. La NASA a un catalogue de tous les objets de plus 10 cm. Selon lui, dans 10 ou 20 ans, nous allons être obligé de nettoyer l’espace. Mais nous sommes incapable de le faire. Nettoyer l’espace c’est avoir un rendez-vous avec un objet non coopératif. Et avec l’ATV qui doit avoir un rendez-vous avec l’ISS, c’est déjà compliqué. Il propose de créer une taxe pour le nettoyage de l’espace à chaque nouveau lancement.

23h30 : Je suis maintenant en compagnie de Hubert Fraysse, un expert en dynamique de vol. Il dirige une équipe de 5 personnes qui travaille actuellement pour que l’ATV ne rate pas son rendez-vous. Il nous explique que l’ATV va plus vite que l’ISS car il est plus bas que la Station. En remontant vers l’ISS, l’ATV ralentit. Un autre défi, c’est de mettre l’ATV exactement dans le même plan que l’ISS.  Ariane a mis l’ATV avec une erreur de 0,1 °. Ils ont corrigé cette erreur.

23H45 : L’ATV avance à 15 cm/ seconde.

00:00 : l’ATV est à 40 m de l’ISS

00h05 : Juste après le lancement l’ATV est en mode « barbecue ». Il tourne sur lui-même pour éviter de présenter toujours le même côté au soleil. Puis, il est stabilisé jusqu’à l’arrimage.

Le direct a commencé sur le site du CNES

00h10 : Voici le stream de la NASA, je ne peux pas intégrer celui du CNES

00h15 : l’ATV est arrêté pour vérifier que tout va bien, il se trouve à 19 m de l’ISS.

00h24 : L’atv est arrêté de nouveau à 11m de l’ISS.

00h30 : Hands Off ! Les ingénieurs n’ont plus droit de toucher à leur ordinateur.

00h31 : CAPTURE ! Ce n’est pas fini. L’ATV vient de se positionner contre l’ISS, il glisse le long d’un mât. Il reste 20 minutes pour que tous les crochets soient mis en place.

00h32 : demain les astronautes pourront pénétrer dans l’ATV et prendre une bonne grosse bouffée d’air frais avec des odeurs exotiques.

00h39 : les crochets se sont refermés sur l’ATV. C’est presque fini. L’ATV est bientôt un nouveau module de l’ISS.

00h47 : Voilà, l’ATV fait partie de l’ISS. Il va rester 6  mois accroché à la station et servira de pièce supplémentaire avant de devenir une grande poubelle qui se désintègrera sur Terre.

00h50 : voilà ce direct est fini. Je vous remercie de l’avoir suivi.

Rafraichissez la page pour avoir les dernières nouvelles…. Vous pouvez aussi me suivre sur Twitter : @benazdia

 

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bonsoir,
    Comment suivent-ils le trajet du cargo ? Il y a des écrans avec des courbes ? Des images de synthèse ? Des « cartes » ? Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité