Un traitement capable de guérir le cancer ?

Bacteria

Cette nouvelle avancée médicale à des airs de science-fiction pourtant les chercheurs ont découvert un traitement capable de réduire, voir de guérir toutes les formes de tumeurs. Pour le moment, seules des souris ont été sauvées, mais c'est un très bel espoir qui se profile.

Un article paru dans Proceedings of the National Academy of Science explique qu’un nouveau traitement médical est susceptible de réaliser des miracles. Il se base sur un anticorps qui paralyse le signal émis par les cellules malades, indiquant au système immunitaire de ne pas les détruire.

Plus précisément, l’objectif de ce remède est de bloquer l’action d’une protéine appelée CD47. A la base, ce marqueur est présent dans notre organisme, il indique au système immunitaire de ne pas détruire les cellules sanguines saines. Seulement, cette même protéine est employée par les cellules cancéreuses empêchant leur destruction et participant de ce fait à leur propagation.

Ainsi, en bloquant cette protéine à des endroits stratégiques grâce à l’anticorps, Irving Weissman précise que les tumeurs sont guéries dans le meilleur des cas. Si ça n’a pas toujours été aussi faste, le traitement réussit à ralentir la croissance de la tumeur et même prévenir les métastases et récidives.

Au cours des dernières années, la technique a déjà été appliquée au traitement des lymphomes et leucémies, mais cette dernière recherche suggère qu’elle pourrait être utilisée sur tous les types de cancers.

A ce jour, il a été démontré que ce traitement a agi positivement sur de nombreuses sortes de tumeurs chez la souris, citons les cancers du sein, ovaire, côlon, vessie, cerveau, foie et prostate.

Une question se pose naturellement. Après injection de l’anticorps bloquant l’action de la protéine CD47, que deviennent les cellules saines alentours, dorénavant sans défense contre le système immunitaire ? Les chercheurs expliquent que certains cellules ont bel et bien été attaquées mais ils ont constaté que ce fut de courte durée, et négligeable par rapport aux effets sur la tumeur.

Evidemment, cette étude n’en est qu’à ses balbutiements et les tests n’ont été effectués que sur des souris. Toutefois, c’est un très bel espoir. A tel point que les scientifiques ont reçu une subvention de 20 millions de dollars pour passer aux tests cliniques sur des êtres humains.

[sciencemag] © alexfiodorov – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je viens de lire l’article de PNAS, et bien je peux vous dire sans trop me tromper que, certes la trouvaille est belle, mais le remède miracle, lui, est bien loin…
    Sinon beau papier, et de plus qui suscite un intérêt pour la recherche contre le cancer!

      1. Je t’aide Naruto : concentre toi progressivement ( pas trop vite, tu vas griller un neurone ) sur la petite imagette à côté de mon pseudo…
        Regarde de plus en plus près.. oui… t’y est presque… c’est, c’est, c’est…
        un trollface ???
        *mother of god*

  2. @Yohan, +1

    tout les ans on entend parler d’un remède pour guérir le cancer et puis plus rien..

    connaissant des personnes atteintes par cette maladie, je trouve que les effets d’annonce de remède sont malsains. car d’année en année (depuis plus de 15ans) à chaque à fois, on ne voit rien venir par la suite.. dans les hôpitaux ce sont toujours les mêmes traitements douloureux (chimio, radio, ablation..).

    si les scientifiques trouvent un remède efficace qu’ils l’annonces seulement quand la distribution sera possible. car si vous êtes malade et que vous lisez chaque année ces annonces, le moral n’est pas top =(

    « on a trouvé une solution…… mais bon… désolé hein… faudra attendre encore 5… 10… 15ans… » =S

    on a plus le sentiment que les laboratoires font ces annonces pour inciter des généreux donateurs à faire des dons ou à signer des contrats d’exclusivité avec des entrepreneurs en vue de déposé un brevet et d’une commercialisation dans le futur.
    ce qui au final n’apporte rien à tout ces malades du cancer à cet instant présent.

  3. « nombreuses sortes de tumeurs chez la souris, citons les cancers du sein »…
    ça a des seins une souris ???
    Catwoman oui…. mais ça c’est une jolie souris.. 😉

  4. C’est vraiment accablant de lire un article d’un blogueur (non je ne dirai pas journaliste) qui visiblement ne connait absolument rien au sujet dont elle parle. Vous faites honte au metier jeune demoiselle: votre travail est du niveau d’un brave labrador satisfait de lui meme et de sa journee apres l’avoir passe a ramener la baballe a son maimaitre. Il est ou le nonosse ? aller, va chercher maintenant.

    1. En même temps, qu’est ce que tu croyais lire ici ? Sur un site de blog ? De l’Einstein, du Mozart, du Lavoisier dans le texte ?

      Alors oui, c’est accablant que la recherche soit si longue, que les annonces aboutissent, ou pas, après plusieurs années, mais quand ça arrive ! Les Médocs annoncés il y a 30 ans sont sur le marché depuis 15 ans. Et les blogueurs nous informent depuis quoi ? 10 ans ?

      Sans rancune.

      1. imbecile. ouvre tes yeux de chimpanzes et si tu peux, lis ce qui est ecrit tout en haut: Gizmodo: Digital lifestyle. Faut que je traduise aussi peut etre ? Aller, retourne sagement dans ta cage, t’es gentil tu deguste ta banane, eh banane.

  5. En meme temps si,on en parle pas , personne nest au courrant et personne ne finance une etude pourtant prometeuse. Donc merci guizmodo. Et merde aux vieux cons qui ne pensent qu’a raller et qui ne font rien pour trouver une solution sous pretexte qu ils ont une culture superieur.
    Ps pour les enervés pas la peine de me repondre, je suis deja looooiiinnnnsssss…..

    1. Aller pas de jaloux, toi aussi tu as droit a une banane. Voila le club de la mediocrité satisfait a 100%.
      C’est a croire qu’ils iraient meme a applaudire ! (Dans l’hypothese ou ils auraient appris a le faire)

      1. et bah, en voilà un bon vétérinaire qui aime les zanimo ! si ce site est pitoyable va sur d’autres site non ? de là à insulter les gens pour ça …
        et t’inquiete pas pour moi j’ai déjà ma banane, je suis habitué depuis l’enfance :)

  6. Pas mal, mais l’idée de débusquer les cellules cancéreuses par leur molécules de surface n’est pas neuve. le Shii Také, ce fameux champignon japonais possède de la lentinine qui démasque les cellules cancéreuses et permet au LTKillers (lymphocytes tueurs) de faire leur besogne de nettoyage; avec une efficacité relative malheureusement. Chaque individu est une physiologie particulière…
    Dommage de ne pas nous dire d’où proviennent ces découvertes? Comme si vous parliez du dernier smartphone sans en citer le fabricant…

  7. @ Alex: Par tes propos agressif et non constructif tu fais penser à un certain Airtux (pour ne pas le citer :) )
    Un peu plus de courtoisie ne te fera aucun mal et en plus c’est gratuit 😉

  8. @Alex
     » Aller, retourne sagement dans ta cage, t’es gentil tu deguste ta banane, eh banane. »

    Tu viens ouvrir ta bouche sur la qualité du papier mais t’es pas foutu de conjuguer à la seconde personne du singulier? Je te citerai bien Descartes mais ça serait donner de la confiture aux cochons..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité