De l’électroménager à la Fnac

fnac-logo

La Fnac va donc prochainement étendre son champ d'action, puisque de l'électroménager sera disponible dans ses rayons.

Comme je vous le dis : la Fnac va prochainement vendre du (petit) électroménager dans l'une de ses boutiques, située en Ile-de-France (centre commercial Rosny 2), d'ici la fin de la semaine. Ce test sera suivi par un déploiement plus général : ainsi, toutes les boutiques de la Fnac devraient être en mesure d'embrasser cette nouvelle tendance d'ici la fin de l'année 2012.

Alors, doit-on y voir ici une volonté de relancer la machine Fnac ? Car s’il ne sera pas question de vendre du gros électroménager (frigo & co.), il sera toutefois proposé des grille-pains, des aspirateurs, des cafetières, et j’en passe, à chaque fois dotés de fonctions avancées et de design recherchés.

De quoi attirer peut-être une nouvelle clientèle, et permettre de rebondir après l’annonce par le groupe en janvier dernier du départ (volontaire, visiblement) de 500 postes dans le monde, dont 310 en France. La Fnac espère économiser 80 millions d’euros grâce à ce plan.

[ouest-france]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Il y a sans doute un marché important concernant les équipements fonctionnellement astucieux tout en restant design.
    Mais cela ne concerne pas tout le monde et certainement pas autour de Rosny mais plutôt les bobos de Montparnasse, Champs-Élysées et des grandes villes (Nantes, Lyon, Lille, Strasbourg, Bordeaux, Toulouse).

    db

  2. Je travaille dans une des plus grosse FNAC (la defense) et il est vrai que le petit electromenage manque, je suis obligé d’envoyer les clients chez Darty, par contre on en vend deja un petit peu comme des aspirateurs, des cafetieres et des balances … ^^

  3. J’ai l’impression que la FNAC ne s’est jamais aussi bien portée … À chaque fois que je vais à Saint Lazarre ou à celle de Boulogne, c’est noir de monde

    Sinon pourquoi ne se limiter qu’à du petit électroménager ? Des frigos ou machines à laver High Tech ça existe, un peu sur le modèle des magasins Conexion qui ne faisait que du haut de gamme dans l’électroménager.

    1. Si la cuisine ne fais pas partie de la culture en France je ne comprends plus… A savoir que la Fnac vendait déjà de l’electoménager en 1964, soit dix ans avant les livres.

  4. C’est drôle, ça me rappelle fortement l’évolution du site Les Numériques qui teste aussi des aspirateurs. A se demander si ce n’est pas la même clientèle qui visite Les Numériques et va à la Fnac après

  5. Dans le même temps ça devient cohérent, plus ça va et plus j’ai l’impression que les vendeurs compétents s’y font rares et tendent à ressembler aux vendeurs de grande surface. Et que dire des prix pratiqués … je n’y achète plus guère que mes romans que j’aime bien feuilleter avant d’acheter.

  6. À la fnac comme ailleurs maintenant ce n’est plus des vendeurs compétents sur la technologie que l’on trouve mais juste des vendeurs de services,les vrais vendeurs ceux qui ont fait la réputation de la fnac ne sont plus la darty fnac boulanger même combat ( le résultat pour l’actionnaire) quand au client ……………..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité