L’impression 3D compte révolutionner nos chaussures

andreichaves

Finies les impressions classiques, nous sommes en train de passer à la 3D à vitesse grand V. De nouvelles applications de cette technique arrivent tous les jours, cela dit, on ne s’attendait pas franchement à ce qu'elle se mette à nos pieds

Les impressions 3D ont bien l’intention de changer le design de nos chaussures mais pas seulement. Outre un aspect carrément futuriste et presque difficile à porter ailleurs que sur un podium, les avantages sont multiples.

Les traditionnelles chaussures sont conçues en matières plastiques et diverses résines qui en plus de ne pas durer longtemps sont bien souvent polluantes et peu recyclables.  Si certains revendiquent d’utiliser des matériaux écologiques, les techniques de production sont très souvent néfastes pour l’environnement. Depuis que technologie et impression 3D ont convergé et se sont démocratisées, la donne change.

Les chaussures ‘de demain’ sont fabriquées au Brésil par la société Melissas, elle utilise un plastique breveté, le Melflex qui est totalement recyclable. Pour ce qui est de la production, c’est un simple processus d’impression mono pièce comme on le ferait pour des chaises de jardin. Ils expérimentent en ce moment le concept, les modèles sont élaborés via informatique, dans un rendu 3D puis les prototypes sont simplement imprimés.

Technique nouvelle et design étonnant, le principe pourrait inspirer plus d’une marque. Les possibilités de design sont infinies et la société a même réussi à intégrer des odeurs à ces conceptions … Pas de produits chimiques ou toxiques, mais une odeur de chewing-gum pour rappeler l’enfance. C’est toujours mieux que Fleur de Pieds de chez J’aiMarché TouteLaJournée.

Naim Josefi un designer suédois envisage de créer une nouvelle boutique où le pied serait numérisé en magasin, pour personnaliser et garantir un confort de la chaussure. Les chaussures à la demande sont donc pour demain ou presque !

On pourra imaginer toutes sortes de combinaisons, des chaussures de sport à crampons à l’odeur de Bacon comme des chaussures de bal (confortables !) à la senteur tulipe.

[smithsonianmag]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. En parlant d’odeur, la Hoonchung (l’avant dernière photo) fait penser à du gruyère. Elle sont belle, mais c’est un tue l’amour que d’avoir cet a-priori 😉
    Pour le reste superbe technologie évidemment.

  2. Je comprends que Flo y trouve un certain intérêt, mais franchement, il y a tellement plus d’applications moins futiles à un plastique recyclable et imprimable que de simples grolles.
    Enfin c’est l’opinion d’un mec qui a beaucoup de mal à percer les motivations de l’énorme intérêt des femmes pour le couple godasse/sac à main, ainsi que l’hystérie des fanboys pour la pomme (et pourtant je suis utilisateur), des linuxiens pour leur OS ou celle des supporters, sans distinction, pour leur équipe de foot fétiche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité