Les infections vont avoir une dent tatouée contre vous

tatouage dent bacterie sante rfid

Des scientifiques de l’Université de Princeton ont développé un capteur qui peut être tatoué sur une dent. Si ce capteur détecte une infection, il transmet alors cette information à votre médecin.

 

Michael McAlpine et son équipe de Princeton ont créé ce capteur chimique communiquant avec du graphène (il s’agit d’une couche de carbone d’un atome d’épaisseur). Sur le graphène, ils ont incorporés un peptide avec une double fonction : coller au graphène, et détecter les bactéries au niveau d’une seule cellule. Ils ont trouvé un peptide riche en résidu aromatiques qui est collant, et ils l’ont associé à un autre peptide qu’ils ont isolé sur une grenouille tropicale super sensible à 3 bactéries spécifiques. Et ils ont ajouté un tag RFID qui peut communiquer des alertes en cas d’infection.

Cette technologie peut être pratique pour les militaires sur le terrain afin de déterminer si une blessure a été infectée ou dans les hôpitaux où les patients avec des systèmes immunitaires affaiblis sont vulnérables aux bactéries.

McAlpine espère commercialiser l’appareil. Mais pour l’instant, le tatouage disparait au premier brossage de dents. Les scientifiques soulignent que pour le moment, il vaut mieux se concentrer sur le concept plutôt que sur la fonctionnalité. A mon avis, il est préférable d’envisager cet appareil sur un objet non-biologique. Ainsi, il suffirait de se passer l’objet dans la bouche pour savoir si on est infecté. [Sciences-mag, Nature ]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. ou alors comment lutter contre les infections en utilisant un objet porteur de germes! soit l’objet est à usage unique et donc ne peut se prêter, soit il ne l’est pas, mais doit être nettoyé et désinfecter avant réutilisation, donc le « tatouage » disparaîtrait aussi et il faudrait donc en remettre un nouveau donc pas d’intérêt non plus…

    1. Je suis assez impressionné, pour dire le moins. A toi tout seul tu viens de disqualifie le boulot de l’Université de Princeton Par curiosité on peux voir ton CV ?

      1. c’est une simple règle d’hygiène, toute personne travaillant de le milieu médical ou paramédical le sait… et même sans, c’est une question de logique, on en se passe pas un objet mis dans la bouche de quelqu’un dans celle d’une autre personne comme ça!!

        il n’y a pas 10 types d’objets :
        – soit c’est du UU donc ne doit être utilisé que par une seule et même personne puis doit être jeté après utilisation ex: masque, gants, canule de guedel, aiguille, sonde d’aspiration, …
        – soit ce n’est pas à usage unique (ex: endoscope qui est entièrement nettoyé et désinfecté sinon bonjour les infections nosocomial )

        son exemple tel qui l’est écrit « A mon avis, il est préférable d’envisager cet appareil sur un objet non-biologique. Ainsi, il suffirait de se passer l’objet dans la bouche pour savoir si on est infecté. »

        dans que catégorie tu comptes le mettre? pas trop le choix, la 2!
        hors il y a écrit aussi « le tatouage disparait au premier brossage de dents » donc il est logique de penser qu’il disparaîtra au nettoyage

      2. je termine ma phrase au cas où…

        donc il est logique de penser qu’il disparaîtra au nettoyage car l’un des « ingrédients » pour nettoyer est l’action mécanique, donc « frotter »

  2. Et des fois ca sent le bon gros poisson d’avril! Je peux vous envoyer mon CV si vous voulez…
    Meme si ce travail date du 28/07/2011 et paraît sérieux, ca fait sourire :)

    1. Non, c’est tout à fait sérieux, il paraît aussi que le samsung electronic research center a développé des lentilles oculaires équipées d’une caméra hd qui enregistre ce que vous voyez directement sur votre smartphone. Ça n’en est pour l’instant resté qu’au niveau du prototype, les chercheurs essaient de développer des lentilles qui ne font pas péter…

  3. certainly like your web site but you have to test the spelling on several of your posts. Many of them are rife with spelling issues and I in finding it very troublesome to tell the truth nevertheless I’ll surely come back again.

  4. Bonjour, j’ai une petite question : Dans ce « tatouage », à quoi sert le graphène, a-t-il une réelle utilité médicale ou n’est-il qu’un support ? Merci d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité