Megaupload, de la Terre à la Lune !

Vollmond

Megaupload accusait un coup dur ce jeudi 29 mars, en effet la demande de libération d’un million de dollars permettant de payer les tiers hébergeurs a été déboutée. Loin de se laisser démonter, Ira Rothken, l’avocat de la galaxie Mega fait une nouvelle demande : envoyer les serveurs sur la Lune.

MàJ : J'espère que vous l'avez compris : il s'agissait bien entendu d'un poisson d'avril !

Manifestement, les dirigeants de Megaupload ne sont pas hommes à se laisser abattre. Ils ont l’intime conviction de pouvoir récupérer les données et pour cela, comptent passer au-delà du Cloud. Megaupload va s’engager dans la construction d’une mini-base lunaire contenant uniquement des serveurs de stockage.

Ira Rothken stipule, « D’après le Traité de l’espace, signé par les pays membres de l’ONU, aucune nation ne peut s’approprier les astres situés au-delà de l’atmosphère terrestre. Même si les Etats-Unis y ont planté leur drapeau, ils n’ont aucun droit sur ce qui se passe sur la Lune. »

Aussi, si le recours est agréé par les autorités, les comptes du groupe seront débloqués mais uniquement pour une construction lunaire. Ils jouiraient alors d’une dérogation afin d’acheter du matériel et de l’exporter sur notre satellite.

Les documents apportés démontrent que ce projet spatial était dans l’œuf depuis un moment et précisément relié au projet Megabox de la firme. Seuls quelques détails ont été dévoilés au cours de l’entretien, comme la position des installations. Cette base lunaire sera située au pôle sud de la Lune, sur les remparts du cratère Shackleton. C’est justement à cet endroit que la NASA compte envoyer une mission habitée courant 2019.

Dès lors on peut supposer que l’agence gouvernementale américaine sera en charge de l’acheminement et de la construction des futurs serveurs ‘Moonupload’. Ce point astral semble stratégique puisque Shackelton est un des endroit constamment ensoleillé de la Lune, avec des écarts de température faibles permettant de préserver au maximum le matériel.

On estime à 42 millions de dollars la fortune personnelle de Dotcom. Si la somme est insuffisante pour faire aboutir le projet, il ne fait nul doute que de nombreux investisseurs vont se précipiter sur ce nouvel eldorado fiscal.

Dans tous les cas, si la requête est rejetée, elle aura toujours permis à Megaupload de gagner de précieuses semaines. Une action uniquement stratégique ? La question peut évidemment se poser.

© Artenauta – Fotolia.com © Regor Imperator – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ok, on était prévenu qu’il y aurai un fake en ce jour, mais bon, sur le premier article de la journée? un peu facile non?

  2. Rien a voir, je m’excuse de l’écrire ici, mais je savais pas où avoir l’info. Est ce que quelqu’un sait où sur le web il sera possible de voir la premier épisode de la saison 2 de Game of Thrones.
    Merci d’avance.

      1. Je soupçonne un poisson d’avril dans cette réponse, mais je ne sais pas s’il est correspond au passage sur le lieu de l’épisode ou de la manière de l’obtenir (ou les deux).
        En tout cas merci pour votre participation. Si quelqu’un avait une réponse à ma question sans avoir envie de défouler ses nerfs, mis à mal par une année d’abstinence sexuelle, je le lui serais bien reconnaissant. (même une réponse sur l’impossibilité de ma requête me conviendrait).

  3. Poisson d’avril ou pas, plus rien ne m’étonne en ce monde donc pourquoi pas.
    Mais une plate forme pétrolière dans les eaux international serait plus simple.

  4. Le truc c’est que légalement ils n’ont pas tord !!! mais dans les eaux internationales c’est la même chose…. mais en moins cher !

  5. Il n’empèche que ce serait bien qu’un pays non conformiste refuse ouvertement cette logique répressive et qu’il acceuil sans contrainte les serveurs de stockage comme megaup.

    S’installer dans des eaux internationales serait l’idéal mais techniquement très difficile…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité