Kim Dotcom enregistre un album

original

L'information complètement improbable du jour concerne l'inimitable Kim Dotcom. Depuis sa libération sous caution, le 22 février dernier, le fondateur de MegaUpload a réussi à obtenir du juge néozélandais David Harbey, le droit de se rendre deux fois par semaine dans un studio, mais aussi de se connecter à Internet 1h30 par jour. 

Un laps de temps insuffisant pour rester numéro un mondial sur Call Of Duty. Donc Kim Dotcom a décidé de se trouver un nouveau hobby. Grâce à l’assouplissement des conditions de sa mise en liberté surveillée, il peut se rendre au Roundhead Studios d’Auckland pour travailler sur son album.

L’objectif pour le fondateur de MegaUpload est non seulement de s’occuper, mais surtout de trouver un moyen de gagner un peu d’argent car les 37.000 euros d’argent de poche dont il bénéficie chaque mois ne lui suffisent pas. Reste à savoir comment il va réussir à vendre son son album, sur lequel devrait intervenir plusieurs artistes internationaux. Parviendra-t-il à trouver le modèle économique idéal ? Affaire à suivre …

[TwitterEl Mundo]

Tags :