1,5 millions de cartes de crédit compromises

Safe online banking

C’est à vous fiche une trouille bleue, mais le paiement par carte bleue que l’on croit si sécurisé en a pris pour son grade ce weekend. Au minimum, 1,5 millions de cartes de crédit ont été compromises.  

Avant de sauter sur le téléphone pour bloquer vos comptes, ce marasme sécuritaire est survenu en Amérique du Nord. Les rumeurs sont allées bon train ce weekend, et autant dire qu’avec le premier avril, les américains sont passés du rire aux larmes.

Global Payments est un prestataire de services bancaires réputé aux Etats-Unis et censé prendre en main les processus de transactions par cartes pour le compte des commerçants.

C’est précisément cet organisme qui a été victime d’une cyber-attaque. C’est bien pour cela que la nouvelle n’est pas spécialement rassurante, d’autant que les institutions bancaires concernées ne nous sont pas du tout inconnues, citons MasterCard, Visa, American Express et Discover Financial Services. Notons de suite qu’elles ne sont pas responsables, si ce n’est d’avoir fait confiance à la mauvaise personne, Global Payments.

Si l’officialisation est tombée tardivement, les faits remontent à la période du 21 janvier au 25 février. Sans plus de précision sur la faille, on sait juste qu’elle provient d’une société de taxis et parkings de New-York. Le groupe de pirates n’est pas encore localisé avec exactitude, mais serait en Amérique centrale. Plutôt vaste donc.

Visa et Mastercard ont été les premiers à prévenir leurs clients. Global Payments précise que seuls les numéros de cartes auraient été volés, donc ni noms, ni adresses et ni numéros de sécurité sociale n’auraient fuité. Seulement, les banques indiquent qu’il reste possible d’effectuer des achats en ligne et de cloner de fausses cartes. Cette liste de numéro de comptes a par ailleurs été diffusée sur Internet.

La société responsable précise que le phénomène est endigué à l’heure actuelle, toutefois les conséquences de ce vol sont quant à elles inconnues. Visa a stoppé toute collaboration avec ce tiers, ce qui est un évènement rare et donc impactant dans cette industrie. Quant aux autres banques – certainement en Europe également – des dispositions sécuritaires ont été éminemment mises en place.

« Cet incident est contenu. Le groupe continue à travailler avec des tiers du secteur, les régulateurs et les forces de l’ordre pour contribuer aux efforts visant à minimiser les répercussions potentielles pour les détenteurs de cartes », a expliqué Global Payments

[Gizmodo] © nobeastsofierce – fotolia.com

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ouais, et si tu as fait des courses là-bas ? L’avantage, c’est que si c’est uniquement une société de taxis, on a pas pu y faire de courses en ligne.

  2. MasterCard et Visa ne sont pas des institutions bancaires (historiquement ça l’était mais plus maintenant), ce sont juste des moyens de paiement par carte (spécifications, communication, etc..).

    Et pour information, en France, on ne pourrait pas cloner des cartes simplement à partir d’un numéro de carte car nous avons la sacro-sainte puce électronique dans nos ptits bouts de plastique (qui empêche aussi tout clonage à la volée, en principe).

  3. Ça m’énerve les types qui préfèrent pirater des CB plutôt que de gagner leur argent honorablement… Perso, ça me fait vraiment pitié!!
    Quelqu’un à déjà test l’e-cb ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité