Capcom se justifie face au Better Business Bureau

logo-capcom

L'affaire n'en finit plus, il semblerait que certains consommateurs, outrés par la présence de contenu additionnel de Street Fighter X Tekken sur le disque, aient décidé de déposer une plainte au Better Business Bureau, l'équivalent américain de notre fameux 60 Millions de Consommateurs.

Capcom a répondu officiellement au Better business Bureau (ou BBB pour les intimes) en déclarant qu'il n'y avait pas de différence entre du contenu téléchargeable et du contenu déjà présent sur le disque mais verrouillé pour une sortie ultérieure.

Les justifications de Capcom ne semblent d’ailleurs pas changer par rapport aux déclarations initiales. L’éditeur juge que le contenu présent de base dans le jeu est largement suffisant. La présence du contenu incriminé sur le disque ayant été décidé pour des raisons de facilité de distribution, éviter un gros téléchargement et de scinder la communauté en deux. La méthode est d’ailleurs complètement légale d’un point de vue digitale, les acheteurs du jeu n’étant pas de facto possesseurs du contenu sur ce dernier.

Mais ce qui provoque la colère de fans, ce n’est pas l’aspect légal, c’est le fait de proposer un jeu en plusieurs parties dès la sortie du titre. Les joueurs s’avouant plus ouverts au contenu téléchargeable car il est vu comme un travail supplémentaire après la sortie du titre. La polémique avait d’ailleurs commencé avec Resident Evil 5 et son mode versus.

On savait déjà Capcom friand de mises à jours : Super, Turbo, Hyper, Prime, Champion Edition, Ultimate : le contenu déblocable n’est que l’évolution logique de la politique de l’entreprise. Cependant, on peut le regretter ou s’en moquer, il faut bien noter que si ce contenu ne se vendait pas, la pratique serait bien vite abandonnée, à méditer donc.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « il faut bien noter que si ce contenu ne se vendait pas, la pratique serait bien vite abandonnée, à méditer donc. »

    Conclusion superbement idiote. Heureusement que 2-3 lois sont là pour protéger le consommateur.
    Capcom a ici confirmé ce dont on se doutait : le contenu additionnel est prévu depuis le départ, développé en même temps que le jeu et vendu à retardement…

  2. En même temps quand on voit certains DLC sortir avant le jeu, ça prouve bien que tout est prévu (voir codé) avant le lancement. Les DLC a foison qui arrivent le jour de la sortie ou quelques jours après sont monnaie courante. Sans parler des jeux a la Assassin’s Creed ou une partie du jeu (chapitre) est dès le début manquante.
    entre les DLC, la lutte contre le marché de l’occasion j’ai l’impression qu’on s’oriente vers un marché casual ou seuls les hardcore gamers (dieu que je hais ce mot) devront cracher au bassinet pour jouer autant qu’avant…
    Et si a ça on ajoute la diférence de traitement selon la partie du globe ou se trouve le joueur (grosse différence entre le catalogue PS Store US et EU) ainsi que les rumeurs concernant les futures xbox et PS4, ca n’augure rien de bon, je pense ne plus être un mouton/pigeon bien longtemps

  3. Coluche a dit il y a 30 ans :
    « Quand je pense qu’il suffirait que les gens ne l’achètent pas pour que ça se vende pas ! »

    30 ans plus tard, c’est toujours d’actualité… Rien de sert de râler contre ceux qui profitent de telles pratiques, ils ont raison, après tout, tant qu’il y a des gogos pour payer.

  4. Comme le dit très justement Brian Fargo, je crois que certains éditeurs ont oublié que dans le D de DLC, il y a download, doublé de la notion de contenu produit après la sortie du jeu.

    Comme il ne faut rien attendre de la partie de cette partie de l’industrie du jeu vidéo qui a perdu de vue que, l’acteur centrale de son business c’est le client, et non l’actionnaire et le dividende, je rejoins donc tous ceux qui pensent que le premier fautif dans l’histoire c’est le consommateur qui, avec son porte-monnaie cautionne de modèle d’affaire nauséabond.

  5. Thanks for helping me to acquire new strategies about computers. I also possess the belief that one of the best ways to maintain your notebook computer in prime condition is with a hard plastic material case, as well as shell, that will fit over the top of the computer. A lot of these protective gear will be model specific since they are made to fit perfectly above the natural covering. You can buy these directly from the seller, or through third party places if they are available for your notebook computer, however not all laptop may have a spend on the market. Once again, thanks for your points.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité