L’adolescent chinois qui a vendu un rein pour un iPad 2 est dans un état de santé critique

kidney-ipad2

L'an dernier, un adolescent chinois dans le sud de la Chine, désespéré d’obtenir un iPad 2 a vendu l’un de ses reins pour y parvenir. Il a été rapporté que le jeune homme souffrait maintenant d’une déficience rénale ayant pour conséquence une diminution significative de son espérance de vie (et également de sa qualité de vie). Cinq personnes ont été accusées de blessures intentionnelles liées à l'opération pour extraire son rein. L'adolescent qui n'est connu que sous le nom de Wang, a expliqué qu'il voulait acheter l’iPad 2. Mais le garçon qui vit dans l'Anhui, l’une des provinces les plus pauvres de Chine, ne pouvait pas se le permettre.

Un courtier en contact avec l’adolescent via Internet, lui a dit qu’il pouvait l’aider à vendre l’un de ses reins pour 20.000 yuans (2.424€)​​. Le 28 Avril 2011, le garçon s’est donc rendu à la ville de Chenzhou dans la province du Hunan, pour que l’opération organisée par le courtier, soit pratiquée. Il a touché son argent, plus un supplément de 2.000 yuans (242€), mais y a laissé son rein droit. Après cela, il a immédiatement acheté non seulement l’iPad dont il rêvait, mais aussi un iPhone. Il n’a reconnu les faits que lorsque sa mère l’a interrogé sur l’origine de l’argent utilisée pour acheter ces gadgets.

Chez les 5 accusés, l’un d’entre eux a gagné 220 000 yuans (26,700€) avec cette transaction, après avoir organisée la transplantation et avoir payé les 22.000 yuans de Wang. Il a partagé cette somme avec le chirurgien qui a pratiquée l’opération, ainsi que trois autres accusés et membres du personnel médical présent. On ne connait pas encore l’identité de la personne qui a payé pour obtenir ce rein, ni celle de la personne qui l’a reçu. Reuters affirme que seule une fraction de Chinois est en mesure d’obtenir des greffes, ce qui nous laisse penser qu’il peut s’agir d’un patient étranger voyageant en Chine afin de bénéficier de cette greffe. Rappelons que le marché noir des organes humains a commencé à se développer depuis 2007, date à laquelle ce trafic a été officiellement interdit  en Chine.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité