Test : Tokyoflash Kisai Stencil

Capture d’écran 2012-04-09 à 19.28.27

Imaginée par un fan de Tokyoflash, la Kisai Stencil est loin d'être la montre la plus originale de la marque japonaise, mais elle a l'avantage d'être moins tape à l'oeil que les autres modèles et surtout très légère, donc pratique. 

Lorsque Tokyoflash sort une nouvelle montre, on s’attend à découvrir un modèle fantaisiste, voire excentrique. Pourtant la Kisai Stencil semble échapper à la règle avec son bracelet en cuir (noir ou blanc) et son écran rectangulaire. Une forme qui lui confère d’ailleurs un aspect imposant à première vue alors que sur le poignet l’objet est plutôt discret, surtout dans sa version noire. Mais ce modèle se distingue évidemment au niveau de l’affichage, comme souvent.

50 grammes, ni plus ni moins ! 

Avant de s’attarder sur ce point, revenons rapidement sur le design de la Kisai Stencil. L’ensemble est plutôt sobre et plaira donc surtout aux amateurs de montres classiques. D’autant plus que les motifs sur le bracelet sont à peine visibles.

L’écran LED, quant à lui, disponible en bleu, vert, rouge ou rose est lisible, même en extérieur, mais à mon goût, il n’est pas assez lumineux, malgré la présence du rétro-éclairage (qu’il est possible d’activer par une simple pression sur le bouton placé sur la partie supérieure droite de la montre).

Pour finir, il me parait utile de mentionner le fait que la Kisai Stencil ne fait que 50 grammes ! C’est donc l’un des modèles les plus légers de la marque. Au quotidien elle est donc très agréable à porter.

Il est 10h39 à ma montre

Il est quelle heure ? … 

Cette question, les possesseurs de Tokyoflash la redoutent. Et pour cause, sur certains modèles il faut une bonne dose de concentration pour déchiffrer les indications sur l’écran. Heureusement la Kisai Stencil est assez facile à utiliser. L’heure est affichée dans les deux cases du haut, et les minutes sont visibles dans les deux cases du bas. Une fois que vous avez cette information, c’est un jeu d’enfant, même s’il est parfois difficile de lire entre les lignes (notamment le 6). Mais à force, on s’y fait.

En pressant le bouton, placé cette fois sur la partie inférieure droite, il est également possible de consulter la date et d’activer la fonction alarme de la montre. Là encore les réglages sont assez simples. Un guide d’utilisation (en anglais) est de toute façon fourni dans la boite. Sachez enfin que la Kisai Stencil est alimentée par une batterie dont l’autonomie est d’un an environ d’après Tokyoflash. Il faudra croire la marque sur parole car nous n’avons évidemment pas pu vérifier.

Et alors j’achète ? 

Nous l’avons dit et répété, les amateurs d’excentricité seront déçus par cette Kisai Stencil. Pourtant elle a d’autres atouts. Son écran est éclairé en continu, l’affichage est original, les finitions sont impecables et surtout, malgré sa taille, cette montre affiche un poids sur la balance de seulement 50 grammes. On regrettera néanmoins deux choses. D’abord une trop faible luminosité de l’écran. Ensuite la présence d’une batterie non rechargeable. Donc à moins d’avoir un coup de coeur pour ce modèle à 102,96€, passez votre chemin.

[Tokyoflash]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité