La salle d’arcade en carton de Caine Monroy, 9 ans

caines_arcade_smile1-670x370

Nirwan Mullick, était à la recherche d’une poignée de porte de seconde main, pour sa Toyota Corolla 96. Il est alors entré dans le magasin Smart Auto Parts situé dans la banlieue industrielle de l’Est de Los Angeles et au lieu de trouver ce qu’il cherchait, il est tombé sur quelque chose qui sortait bien plus de l’ordinaire : un ensemble de jeux d’arcade faits à la main et très ingénieux.

Et le plus surprenant dans tout cela, est que cette sale de jeux improvisée était tenu par un jeune garçon, assis sur une petite chaise, qui lui a alors demandé s’il aimerait jouer, et que pour 1$ il aurait le droit à deux parties sur l’un des jeux de son choix, alors que pour 2$, il pourrait obtenir un «Fun Pass» de… 500 parties. Mullick explique d’un ton amusé, «j’ai pris le Fun Pass. »

Le jeune garçon de 9 ans du nom de Caine Monroy a passé ses vacances d’été à la construction d’une salle d’arcade proposant des jeux comme le basket miniature, le tir au but et même une machine à pince qui permet de ramasser des surprises en tout genre grâce à un crochet improvisé, un peu de carton et à une grosse dose de débrouillardise et d’originalité. En plus de cela, le jeune garçon a passé des mois à perfectionner ses réalisations, en fabricant même des présentoirs pour les prix, un système de sécurité élaboré, des pochettes surprise et mon préféré, sa méthode de chiffrement « Fun Pass» (afin de découvrir les faux pass des bons…). Et bien que sa salle d’arcade dont il est si fier, n’ait presque jamais eu de clients, Caine n’a jamais baissé les bras.

Ainsi, après son passage par cette salle d’arcade improvisée, Nirwan Mullick a décidé d’organiser un flash-mob pour le jeune entrepreneur et a eu recours à des réseaux en ligne comme Facebook et Reddit, pour organiser un événement à grande échelle. Après avoir eu une discussion avec le père de Caine, il s’est occupé de tout organiser afin que le jeune garçon ait la surprise de sa vie. La vidéo ci-dessus est le court-métrage que Mullick a réalisé du petit garçon et de sa salle d’arcade originale. Et comme tout vient à point à qui sait attendre,  Caine a enfin eu droit à ce qu’il méritait : une foule de visiteurs et de joueurs qui ont pris d’assaut sa petite salle de jeux. « Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité » écrivait St Exupéry…

Si vous souhaitez en savoir plus sur Caine’s Arcade, ou faire un don pour aider à lui constituer une bourse d’études, c’est par ici!

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité