Sergey Brin s’inquiète de la liberté sur la toile

sergey_brin

Sergey Brin s'inquiète. Le co-fondateur de Google n'est en effet pas rassuré de l'état actuel des libertés sur la toile, et l'a d'ailleurs fait savoir publiquement. Et pour quelles raisons ?

C'est à l'occasion d'une interview avec la publication The Guardian que Sergey Brin a eu tout loisir de faire part de ses inquiétudes grandissantes concernant la direction que prend la notion de liberté sur le web. Selon lui, les choses vont plutôt mal. Il s'en explique :

« Je suis plus inquiet que j’ai pu l’être par le passé. C’est effrayant… Il y a beaucoup à perdre. Par exemple, toutes les informations présentes dans les applications, ces données ne sont pas indexables par les robots d’indexation. Vous ne pouvez pas les rechercher. »

Là, si vous ne l’aviez pas deviné, il pointe du doigt les procédés du style de celui utilisé par Facebook et par son système de « Like ».

« Vous devez jouer selon leurs règles, très restrictives. Le genre d’environnement développé par Google, la raison pour laquelle nous avons pu développer un moteur de recherche, c’est parce que le web était vraiment ouvert. Une fois que vous avez trop de règles à suivre, vous étouffez l’innovation. […] Nous faisons ce que nous pouvons pour protéger les données. Si nous pouvions agiter une baguette magique et ne plus être en proie aux lois américaines, ce serait super. Si nous pouvions faire partie d’une sorte de juridiction que tout le monde dans le monde puisse croire, ce serait génial… Nous essayons d’appliquer ceci comme nous le pouvons. »

Sur que les propos de Brin résonnent. Néanmoins, il n’est pas ce qu’on pourrait appeler un représentant du web neutre, et en pointant du doigt les systèmes fermés comme il le dit, il ne fait que tacler une concurrence qui fait de l’ombre à son ecosystème… Séparer le bon grain de l’ivraie est donc primordial.

[gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Une menace pour la liberté parce que les autres ne laissent pas Google fouiner par tout!!! C’est une menace pour Google et son modèle économique Oui.

    Franchement si notre liberté doit passer QUE par la recherche sur google et ben ça me fait froid dans le dos

    1. très réducteur !! C’est une menace parce que N’IMPORTE QUEL SOCIETE voulant se lancer sur la recherche ne peut pas le faire avec Facebook !!

      C’est ridicule de travestir ces paroles uniquement parce que c’est Google! Ça vous pose un problème ?? Remplacer Sergey Brin par n’importe qui d’autre disant ces paroles, ça reste vrais!

      Ca ne vous pose pas de problème, par exemple que :
      -Gmail mette en place un système permettant d’exporter ses contacts et de les récupérer ailleurs.
      -Facebook prenne ces contacts et….au fait, je fais comment pour récupérer mes contacts Facebook dans un client mail??

      Non clairement, Facebook est une merde sans nom! C’est un trou noir, ils font n’importe quoi des données (Avant qu’on ne me tombe dessus, je ré explique la différence essentiel de deal :
      -Google propose un service contre des données personnel : à ce titre, aller chez Google c’est s’exposer à des annonces. Mais les données restent en interne chez google.
      -Facebook fait la même chose mais permet à toutes les tierces parties (Application , Site, etc…) de récupérer nos informations. Tu donnes tes informations à Facebook? Tu penses que les mettre en privé et ne pas installer d’application suffit à te proteger?? Tu peux avoir la désagréable surprise , comme moi, de voir ta vie publique déballé dans des journaux anglais à la suite du meurtre d’un amis, tout ça parce que Facebook a vendu ces informations, et qu’ils peuvent le faire…)
      Et bien sur, Facebook possède tes amis puisque c’est impossible d’en sortir quoique ce soit!!
      Mais comme tout le monde applaudit des deux mains, tout va bien, hein…..

      Allez, juste pour rire, la démarche pour passer de google à autre chose :
      -Tu fermes l’onglet avec google
      -Tu ouvre un onglet avec Bing…

      Après Google à d’autre problème que cette « liberté » (notamment une conception toute personnel du droit d’auteur) mais là n’est pas le sujet en n’enlève pas la part de vérité qu’il y a derrière ça!!

      1. En quoi c’est réducteur!!!

        C’est pas parce que c’est Google. c’est parce que, avec 76.68% (au Février 2012) du marché de la recherche sur le web (et je suis moi même utilisateur content des services Goolge), le co-fondateur nous explique indirectement que Apple et Facebook ne le laisse pas accéder et indexer leurs contenu, c’est une menace pour la liberté du net!!! ça veut dire si moi demain, en toute liberté, je décide de créer un compte Facebook on sachant que tout ce que je vais dire ne va être indexer par Google.. c’est une menace pour la liberté du net?

        parce que c’est quoi Facebook ou les applications iOS, c’est des gens libres comme vous et moi qui ont choisi de s’exprimer ou partager ce qu’ils veulent de façon différente, ça ne plait pas à Google et c’est normale parce que c’est le cœur de son métier d’indexer tout le net et non pas la liberté du net…
        En quoi c’est contre la liberté du net si Google ne peut pas savoir et surtout indexer et afficher les conneries ou informations qu’on va dire ou partager sur Facebook ou autre application

        maintenant la questions qui faut poser à Mr Sergey Brin, est-ce que c’est suffisant pour Google d’avoir un accès au contenu AUTORISER du web, ou pas???

  2. Les USA ont fait l’internet.
    La plus grande menace pour l’internet et pour les libertés, c’est la France et les pays rétrogrades de son espèce comme la Chine. Vous n’avez définitivement rien compris. Pays de stupides naïfs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité