Dans les coulisses de la création de l’hologramme de Tupac

tupac

La réalisation de l'hologramme Tupac Shakur pour l'édition 2012 du Coachella aura bluffé. Le rappeur mort semblait presque de retour sur scène. Mais alors, comment ce petit miracle technologique fut possible ?

La vidéo présentant le "retour" en hologramme du rappeur Tupac (qui fut assassiné en 1996) sur scène a déjà fait le tour de la toile. Maintenant, il serait intéressant de se focaliser sur la manière dont une telle prouesse a pu être menée. Sans surprise, on apprend que c'est Dr. Dre qui se cache derrière ce projet.

L’homme aura travaillé avec plusieurs sociétés, dont AV Concepts (son président affirme d’ailleurs que c’est le producteur qui a chaperonné le projet de A à Z) ou encore Digital Domain, une firme réputée du côté d’Hollywood, pour avoir assuré les effets spéciaux de films tels que The Curious Case of Benjamin Button (la transformation de Brad Pitt), TRON : Legacy, X-Men : First Class et The Girl with the Dragon Tattoo.

Si on ne pourra en savoir plus sur les aspects purement créatif de la performance -y compris comment Snoop et Pac ont pu demeurer synchronisés le temps de « leur » prestation- il semblerait toutefois que 4 mois aient été nécessaires pour arriver à un tel résultat. Au niveau du budget par contre, on parle d’une fourchette large, comprise entre 100 000 et 400 000$. Ne reste plus à Diddy qu’à faire de même avec Notorious B.I.G ?

[gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Comme l’explique très bien un article du site badassdigest.com, le clone cg de Tupac n’est absolument pas un « hologramme » mais une simple projection effectuée grâce à un jeu de miroirs. Ce tour existe depuis le 19ème siècle et a été employé dans des représentations de la pièce « Haunted Man » de Charles Dickens dés 1860.

    Pas de « miracle technologique » donc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité