Un concept de smartphone datant de 1991

schema-1991

On trouve parfois de bien belles choses en exhumant ses archives. Nathan Myhrvold, ex-employé chez Microsoft, vient en tout cas de retrouver un schéma de smartphone qu'il avait réalisé en 1991. Aurait-il été visionnaire ?

C'est par le site web de Men's Journal que l'on a pu admirer ce schéma, datant, croyez-le ou non de l'année 1991, et que l'on peut imputer à Nathan Myhrvold, ayant oeuvré durant 13 années chez Microsoft, en tant que "chief technology officer", et ayant également une part de responsabilité dans la création de la division Research de la société.

Bref, concentrons-nous sur le schéma en question, que Myhrvold avait soumis en 1991 en tant que « portefeuille digital », et qui se trouve en fait être une sorte de smartphone avant l’heure. Voyez plutôt : il embarquait déjà un logiciel capable de prendre des notes, un autre affichant l’heure, l’autre un calendrier, un GPS, et même un slot capable d’accueillir une carte mémoire. A l’époque, il pensait qu’un tel terminal pourrait être proposé à un prix compris entre 400 et 1000$. Un visionnaire, qu’on vous dit !

Malheureusement, Microsoft n’aura jamais vraiment considéré ce schéma, qui n’aura pas eu droit à l’attention qu’il méritait. Quelle ironie du sort, quand on y repense !

[neowin]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Oui y avait de bonne idée sauf que dans smartphone il y a phone! Et dans son schéma il n’y nul part inscrit le mot phone ou communication. Quand j’étais petit aussi j’inventais des gribouillis avec des inventions qui reprenait tous ce qu’il est possible d’avoir en poche, mais de la à avoir les technologies pour les réaliser.

  2. Un truc m’interpelle dans ce schéma, il parle de services online et d’email, alors qu’internet n’est sorti que 8 ans plus tard…

    1. :) je devais être un magicien puisque je surfais dans des cybercafé en 96 à la recherche de drivers et programmes pour mon amiga . :) d’ailleurs j’ai eu le net chez moi en 97 ( ça coutais un bras )

      1. Pour mettre tous le monde d’accord :
        |
        – 1961 : Premier texte et livre sur les télécommunications par paquets
        – 1965 : première connexion informatique à longue distance (Massachusetts -> Californie)
        – 1962 > 1969 : Développement d’ARPANET (Armée)
        – 1972 : Première application : Courrier electronique (Ray Tomlinson) + première démonstration à grande échelle(publique) d’ARPANET
        -1983 : 1er janvier 1983 que le nom « Internet », déjà en usage pour désigner l’ensemble d’ARPANET et plusieurs réseaux informatiques, est devenu officiel.
        – 1990 : WEB – ensemble de pages HTML (URL + protocole HTTP)
        – 2003 Web 2.0 (Contribution de tt un chacun)

        (Source Wikipedia.)

      2. PAreil, emails et BBS en 1991-92, internet en 1993 sur Mosaic, car IE et Netscape n’existaient pas encore. Le tout en dialup à 9600bps, rapidement supplanté par le 14,4k.

        Souvenirs…

  3. j’aime bien les commentaires pour critiquer mais sans aucun contenu
    dans la news, tu peux critiquer la news, son titre, peut-être pas la vision du créateur qui pensait à un ordinateur
    quand j’étais petit j’aimais faire plein de trucs mais je ne savais pas les gribouiller

  4. Jabo a raison , il n’y a rien de téléphonie là dedans. Celà est juste un PDA ou à l’époque agenda numérique comme PSION par exemple.

    1. Ceci dit ça représente déjà les prémices de la tablette, même après l’idée présentée dans 2001:ASO, c’est carrément révolutionnaire.

      1. En même temps les tablettes existaient avant l’iPad c’est juste l’iPad qui a « relancé » le marché, parce que avant plusieurs modèles existaient, c’était bien sur surtout pour lire les livres, mais on en entendais pas beaucoup parler et ce n’était pas très révolutionnaire…

      2. Bah en l’occurrence on peut quand même affirmer que l’iPad a créé le marché dans le sens où celui-ci était totalement inexistant ! J’suis d’accord des produits il en existait mais ils étaient inconnus et les ventes étaient proche du néant.

  5. J’ai l’impression qu’on avait tous le produit en tête, un produit avec sur toute la surface un écran, et une interface tactile, qui rassemble plusieurs technos.
    Mais de l’idée a la réalisation il y a une prise de risque.
    Cela faisait un moment qu’on avait les moyens techniques avant la sortie de l’iphone, d’ou le produit qui est venu combler un vide énorme, et d’ou son succès. Ce n’est pas apple qui était visionnaire, mais les concurrents qui sont des gros loosers.
    Par contre en 1991, j’avoue qu’il fallait inventer beaucoup de chose pour y arriver.

    1. Désolé Gaius, mais (pour la centième fois sur ce blog), il existait déjà des téléphones tout tactiles avant l’iphone. Et je rajouterais même que ton premier iphone était sans 3G, alors que toute la concurrence fonctionnait en 3G depuis déjà 2-3 ans.
      Concernant l’article, ya rien de visionnaire dans le faite de représenter ce que faisait casio et consors depuis des lustres, c’est-à-dire un système électronique avec un agenda, un réveil, etc. Je me rappel encore de la casio qui permettais d’envoyer des messages par les ondes d’une calculatrice à une autre.
      Bref, à tout ceux qui trouve son schéma « visionnaire », je vous propose alors de regarder cette enchère sur Ebay d’un appareil qu’une personne a retrouvé dans sa cave, faite par lui quand il était gamin et qui, selon l’auteur, est l’ancêtre de la souris, de l’écran tactile, du PC… l’enchère a débuté à 400.000 dollars.

  6. Ce qui est intéressant dans cet article c’est que tout le monde croit que les outils techniques qu’ils utilisent ont été inventés il y a 3 semaines.

    Comme si la technique avait une date de fraîcheur… Et comme si cette fraîcheur était déterminante pour les performances qu’elle doit proposer.

    On parlait déjà de wi-fi dans les années 80. De télémaintenance et de multimédia…

  7. Reveillez vous, un smartphone c’est juste un pda avec une interface mieux pensée (windows mobile 6 et ecran a stylet non multitouch, c’etait vachement moins sexy), qui intègre les fonctionnalités du téléphone (y compris appareil photo qui existait deja sur nombre de telephones) ainsi qu’un gps.
    Le tout avec le concept de pouvoir rémunérer des développeurs tiers pour leur appli, ce qui crée un écosystème (un peu trop fermé hélas) et booste l’innovation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité