Y-a-t-il un pilote pour sauver l’avion d’un crash sur Vénus ?

original (5)

Nous avons tous des coups de mou, en général on retrouve le paquet de céréales dans le micro-onde ou les lunettes de vue dans le lave-vaisselle. Chez un pilote d’avion, le phénomène se traduit différemment ... Par exemple, ils ont la fâcheuse tendance de confondre Vénus et un autre avion.

On a frôlé la catastrophe sur Air Canada lorsque le pilote d’un Boeing 767 a succombé à une phase de somnolence. Durant celle-ci, il a entraperçu la planète Vénus brillant dans la nuit. A cheval entre conscience et inconscience, le Canadien a immédiatement songé qu’un autre avion arrivait droit sur le sien.

Poussé par ses réflexes et la panique, l’homme a pris une décision en une seconde et a entamé une manœuvre d’évitement, c’est-à-dire une descente en chute libre. Autant dire que la tour de la terreur doit faire bien rire à côté. Les passagers ont eu la mauvaise surprise de plonger droit vers l’océan Atlantique … La chute a été franchement brutale et 27 d’entre eux ont dû être hospitalisés.

Cette affaire soulève à nouveau l’impact de la fatigue sur les pilotes d’avion souvent surmenés. Bien qu’il y ait eu plus de peur que de mal, la compagnie va sans aucun doute avoir de gros ennuis …

[Gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. oohhh, les pauvres pilotes d’avion… ils sont surmenés… pas facile comme vie… allez, je verse une demi larme et je retourne à la mine pousser mon chariot de charbon…

    1. Ils enchainent heures sur heures, s’endormir dans la mine pas plus grave qu’en tant que pilote d’avion où tu as la responsabilité de plusieurs vies, le stress en ai autre…

  2. Non mais ce qu’il faut pas lire … Si les avions se seraient percutés vous auriez dis quoi ? Ho le pauvre pilote surmené qui tue des centaines de personnes… Pathétique

    1. Surement parce que des passagers étaient dans les couloirs sans ceinture ce qui est logique en plein vol, tu peux te lever, aller au toilette, etc… Donc une chute libre non attaché et debout ça ne pardonne pas…

  3. il ont probablement été éjectés de leur siège et ont probablement heurté des objets dans l’avion, j’imagine qu’il n’avaient pas leur ceinture attachée durant le voyage, une chute libre en avion peut facilement élever des personnes de leur place.

  4. On comprend le réflexe qui a poussé le pilote à réaliser une manœuvre d’évitement avant d’avoir pleinement analysé la situation.
    C’est même une très bonne chose (principe de précaution, toussa..)

    Ce qui l’est moins, c’est que le pilote était VRAIMENT dans les vapes, sinon il aurait remarqué :
    * absence de warning et d’alarme du TCAS (anti-collision) préalable.
    * Pas non plus de remarque du contrôle aérien sur altitude incorrecte : Deux avions sur des routes convergentes ne peuvent PAS voler à la même altitude (ils sont dans des couloirs séparés par 2000ft/600m d’altitude au minimum).

    Bref, il écrasait un bon roupillon… Et le copilote ???
    Même si un avion peut voler tout seul (sans facteur humain, le vol est plus sûr), c’est quand même un poil stressant de savoir que ça arrive, sans personne pour surveiller ou prendre le relais…

  5. Si vous voulez taper dans le sensationnel, renseignez vous un peu avant de raconter n’importe quoi. Les chiffres sont faux, « succomber à une phase de somnolence???? » ils ont des temps de repos ou ils peuvent dormir sous certaines conditions. En plus c est arrivé il y a plus d’un an….

  6. Attention, erreur de copie : c’est SEPT passagers qui ont été hospitalisés, et pas VINGT-SEPT (cf articles de Gizmodo US et Reuters) ! Faites gaffe sur des infos comme ça de pas vous tromper : vérifiez vos sources !

  7. dansun article mieux documenté que celui-ci sur la même affaire. Le pilote a le droit de se reposer 40 mn, mais pour éviter un phénomène « d’inertie du s »ommeil » il n’a pas le droit de reprendre le manche moins de 15 mn après son réveil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité