Frog eBike 2012 : pas de mécanique rien que du design

frog_ebike_JSH_3

"En éliminant le moteur à combustion, on perd la complexité de la mécanique" estime Jin Seok Hwang, designer de la Frog eBike 2012. Résultat, il est possible de laisser libre court à son imagination pour dessiner une moto électrique à la fois originale et futuriste.

Inspirée du 1985 frog FZ750 Rana concept, cette moto électrique est une étude de style intéressante. Grâce au positionnement du moteur dans la roue arrière, le designer a eu plus de liberté que s’il avait dessiné un modèle essence. Par ailleurs, en plaçant la batterie dans la partie inférieure du chassis, il confère au deux roues un centre de gravité très bas et donc une meilleure stabilité.

Derniers éléments intéressants, le tableau de bord est remplacé par un unique écran OLED connecté en permanence au nuage, tandis que la visière du casque permet d’afficher de nombreuses informations à l’instar des lunettes de Google.

[Frogdesign via LeJournalduDesign]

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Un centre de gravité bas permet plus d’agilité. Quand aux fourches avant je doute qu’elles puisse gérer une forte compression vu leur faible course possible. Une monte de pneu autre que slick changerait aussi complètement le design.
    Je me vois pas sur un truc comme ça… En ekectrique il y a la Brammo Empulse d’intéressante.

  2. Il a beau dire que l’absence de moteur thermique change tout, la position est très « traditionnelle » pour un roadster/sportive. A quoi sert cet espace sous le buste si ce n’est à créer des perturbations aérodynamique ?

    Mais sur le principe je suis d’accord. Il n’y a pas encore assez d’audace avec la liberté qu’offre l’électrique dans le design

    Elle est où la moto de Kaneda ? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité