La foudre ne tombe pas deux fois au même endroit … ou pas !

Foudre

La Nasa recense des millions de données climatiques et météorologiques. L’Agence gouvernementale s’est intéressée au coup de foudre, mais à sa façon ! Alors, habitez-vous dans une zone à risque 

Les experts ont compilé des données enregistrées entre 1995 et 2002, ce qui nous donne une carte mettant en exergue les zones où la foudre tombe le plus fréquemment. La légende est simple, plus on tire vers le noir, plus les risques de se prendre un éclair sont importants.

Vues les teintes des régions de l’Argentine et de l’Afrique centrale, on hésite à choisir ces destinations pour nos prochaines vacances … Finalement, le Groenland a l’air presque accueillant avec un gros pull plutôt qu’un paratonnerre.

La Nasa dénombre la plus grande quantité d’éclairs près de la rivière Catatumbo au Vénézuela. Les chiffres sont impressionnants puisqu’on parle de 40 000 cas chaque soir et quasiment durant toute l’année. Une autre région très animée est une ville de montagne appelée Kifuka et située au Congo.

De nombreuses études sont en cours pour expliquer ces phénomènes de concentration. Pour le moment l’explication la plus crédible provient de la température de ces zones, les régions les plus chaudes auraient tendance à attirer la foudre.

Rassurant lorsque l’on songe au réchauffement climatique !

[Dvice]


Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. 40000 cas chaque soir !!!!! C’est à dire 40000 éclairs chaque soirs près de la rivière Catatumbo au Vénézuela !!!
    Je trouve ça assez improbable, n’y aurait il pas une coquille là ?

    1. Ça ferait sur une nuit, disons de 10 heures, un éclair toute les 1s11, ça n’est pas si aberrant quand on sait que plusieurs éclairs peuvent tomber simultanément 😉 Surtout pendant de gros orages, or dans ces régions là, les gros orages sont quotidiens.

    1. +1. Bizarre l’absence en Egypte…
      Pour l’inde j’imagine que l’himalaya barrant la route des nuages, les contreforts prennent leur tarif.
      Pour l’indonésie un peu de mal à savoir. C’est hautement volcanique, peut être que ça joue. Ou le climat sans doute.

  2. A lire le titre de l’article ça me fait penser au film « la guerre des mondes » où l’abrutit de père dit que la foudre ne tombe jamais 2 fois au même endroit alors que la foudre aura tendance à frapper le point conducteur le plus haut, d’où les paratonnerre qui sont frappés plein de fois de suite par le même orage.

    Voilà, juste un coup de gueule gratos pour dire que M. Ray Ferrier dans la guerre des monde est un abrutit.

    Il fallait que ce soit dit.

  3. « les régions les plus chaudes auraient tendance à attirer la foudre » Je dirais que non vu que les déserts attirent moins de foudre…… Il faut apprendre à analyser les figures. On remarque que les zones équatoriales sont celles où les décharges sont les plus fréquentes.

    La foudre est relié à la latitude et la proximité de l’humidité. Ce sont les Cumulonimbus (nom de nuage pour ceux qui n’ont pas compris) qui provoquent la majorité des foudres or la formation de ces nuages est favorisée par des conditions chaudes et humides près de la surface, d’où le fait qu’il y a plus de foudre au niveau de l’équateur.

    Gizmodo est de pire en pire….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité