L’accord d’itinérance avec Free, le jackpot pour Orange ?

Piggy slot machine

Free Mobile est une saga qui ne manque pas de rebondissements. Un point demeurait cela dit nébuleux, les détails de l’accord d’itinérance liant intimement Orange et Free. Le PDG d'Orange dévoile une estimation qui s'avère franchement juteuse. 

Si la France entière est au courant de ce contrat, nous n’en savions que très peu, ce qui reste souvent le cas dans ces affaires de gros sous. En résumé, Free Mobile s’est vu octroyer le droit d’utiliser les antennes et donc le réseau d’Orange, le temps de pouvoir installer ses propres dispositifs. Valable jusqu’en 2015, les détails financiers étaient jusqu’à lors inconnus.

D’ailleurs, ce ne sont pas les problèmes de réseau qui ont manqué. Par voie de fait, les rumeurs rejetant la faute sur l’un ou l’autre des protagonistes non plus. Nous avons entre autres soupé du ‘Orange bloque les mobiles de Free’ ou encore ‘Free n’utilise pas ses propres antennes, seulement celles d’Orange’…. Malgré les tensions entre les deux acteurs, d’aucun n’a souhaité rompre le contrat et surtout pas Orange.

L’intérêt de la firme est pécuniaire, à n’en pas douter. Stéphane Richard, PDG d’Orange déclare dans un interview à Libération

« On avait dit que le contrat devait nous rapporter 1 milliard d’euros. Cela pourra aller jusqu’au double en fonction de la capacité de Free à développer son réseau« .

Si au final, la somme va du simple au double, il y a tout de même un bon milliard en jeu. De quoi supporter quelques soucis de réseau et autres rumeurs ? Il faut croire que oui.

Quant à l’arrivée de Free sur son terrain, il déclare

« Cela donne en tout cas le goût de la bagarre, surtout quand ce concurrent arrive avec une telle agressivité. » mais également de nuancer « Oui, cet acteur déstabilise le secteur. Il va entraîner des baisses significatives des marges brutes. Personne ne peut dire qu’elles seront sans conséquence. »

Quelques soient ces futures conséquences (emploi notamment), Orange pourra toujours compter sur les revenus engendrés par l’accord d’itinérance. En comparaison des autres opérateurs, c’est donc un véritable avantage, une sécurité.

[Libération] via [Numérama] © valdis torms – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. en espérant que les abonnés orange dont je fais parti ne seront pas les dindons de la farce ( ralentissement du réseau voir pas de réseau du tout . j ‘ ai pu constater que les week-end ça bug et en semaine pas du tout , donc le vendredi je ne déconnect plus du week-end .

  2. dalot: Les clients d’Orange sont prioritaires sur ceux de Free au niveau du réseau, donc si tu as un soucis, c’est pas forcément à cause de Free.

  3. Je comprend pas très bien … Cette info vous l’avez déjà rapportée vous et vos confrères… Je vois rien de nouveau…
    Une chose est sûre: orange sous ses airs de vierge effarouchée à vraiment bien jouer le coup…SFR et Bouygues doivent s’en mordre les doigts…

  4. Et donc malgré cela il y a quand meme des licenciement suite a l’arrviée de Free ?? De qui se moque t’on ?? Le probleme est ces entreprises qui licencie malgré leur benefices. Ils fobt moins que l’année precedente mais reste positif et pour satisfaire ils licencient. Personne pour comprendre que tout ces licenciements Sont graves ?? Avec tout nos jeunes au chomage et le manque d’emploi elle va etre velle la france !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité