Philippe Starck : un yacht, et puis c’est tout

Luxury Yacht under Sail. Tourism. Lifestyle

Beaucoup de bruit pour rien, voilà comment nous pourrions en quelques mots résumer l'"affaire" Apple/Starck, dont le dénouement est arrivé il y a quelques heures de cela.

Rappel des choses pour ceux qui n'auraient pas suivi : Philippe Starck, le célèbre designer, a laissé entendre en fin de semaine dernière sur France Info être en train de plancher sur un nouveau projet pour le compte Apple, qui verrait alors le jour dans 8 mois. A cet instant, l'excitation est à son comble chez les fanboys Apple, qui voient en Starck la possibilité de faire évoluer les lignes des produits de la firme à la pomme, comme il a sur le faire avec une certaine box d'un certain FAI. Sauf qu'Apple a immédiatement démenti l'information, obligeant Starck a s'expliquer.

C’est désormais chose faire, et comme cela avait été envisagé, le designer ne travaille pas à proprement parler sur un produit Apple, mais sur un projet privé, un yacht visiblement, qui aurait dû revenir à Steve Jobs. D’ailleurs, Starck avait laissé entendre qu’il avait pour habitude d’aller rendre visite au feu-gourou d’Apple une fois par mois, depuis 7 ans. On sait désormais pourquoi : pour plancher sur ce projet de yacht, qui devrait lui survivre, et revenir à la femme et à la famille de Jobs. Déception.

[gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Faudrait arrêter avec ce vieux troll
      99,99% Des multinationale au monde se serve en chine ton ordi et ton smartphone (si tu en a un et quelque soit la marque) on été fabriquer la-bas

  1. À 63 ans, il est temps de toute façon qu’il songe à prendre sa retraite. Le bateau en question n’est même pas fait par lui, c’est son ex directeur d’agence (qu’il a viré) qui a fait tout le projet (et qui le termine à son compte) mais comme la famille Jobs a signé pour le nom Starck, c’est tout de même ce dernier qui va en tirer les lauriers. Pas étonnant qu’il commence à fanfaronner, de manière à ce que la couverture (médiatique) ne lui échappe pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité