Peugeot Connect Apps : « un système d’infotainment évolutif »

Peugeot 208

En mars dernier, la marque au lion a lancé Peugeot Connect Apps, un magasin d’applications conçu pour la nouvelle 208. Nous nous sommes entretenus avec Jean-Paul Durand, le responsable du projet, pour en savoir plus sur ce système d’infotainment évolutif relié à Internet. Interview. 

Gizmodo.fr : Quelle est la particularité de Peugeot Connect Apps ?

Jean-Paul Durand : Notre plate-forme se distingue d’abord car il n’existe que peu d’offres réelles pour l’instant. Mais elle a surtout deux caractéristiques principales. D’abord la connectivité. En partenariat avec Bouygues Telecom, nous avons développé une clé 3G spécifique pour pouvoir connecter n’importe quel véhicule Peugeot équipé d’un écran tactile à Internet. Pour faciliter la démarche, il s’agit d’ailleurs d’un système plug & play.

L’autre intérêt, c’est notre portail d’applications spécialement crée pour l’automobile. Les éditeurs ont adapté leurs programmes de façon à offrir la meilleure ergonomie possible à bord.

Prévoyez-vous d’intégrer une commande vocale à ce système pour éviter au conducteur d’être distrait ?

Non, nous privilégions le tactile. Nous avons interrogé nos clients et ils préfèrent cette solution qui fonctionne bien, non seulement car les zones tactiles sont larges (ndlr : Peugeot a favorisé la facilité d’utilisation à la précision) mais aussi car certaines applications sont inaccessibles lorsque l’on roule.

Quelles applications peut-on trouver sur Peugeot Connect Apps ?

Le pack contient pour l’instant une dizaine d’applications. Le but est d’offrir aux clients les services dont ils ont besoin. Dans chaque pays (ndlr : 17 au total), il y a ainsi des contenus spécifiques. En France par exemple Pages Jaunes est très demandé. Mais on peut aussi trouver une application pour savoir s’il y a des places disponibles dans un parking ou encore pour connaître le prix de l’essence. Nous avons par ailleurs lancé notre propre application : myPeugeot (ndlr : disponible aussi sur mobile) Elle permet d’avoir accès à son espace personnel, de rechercher un concessionnaire et d’accéder à une notice de bord interactive.

Le but est de privilégier le confort de conduite, nous resterons donc attentifs aux attentes des utilisateurs.

Et à l’avenir quels autres services pourraient être disponibles ?

Nous envisageons d’intégrer un fournisseur d’aide à la conduite. Offrir la connaissance d’un accident, d’un manque de visibilité ou de la présence d’un piéton est très pertinent pour Peugeot Connect Apps.

La multiplication des écrans dans l’habitacle pourrait aussi nous conduire à créer du contenu pour les passagers.

Combien coûte la clé 3G nécessaire au fonctionnement de Peugeot Connect Apps ? 

Nous avons mis en place un système de prépaiement. Au lancement le pack initial sera vendu aux alentours de 350 euros. Il permettra de bénéficier toute l’année d’un accès data illimité à travers les 17 pays dans lesquels ce service est disponible et la clé sera utilisable dans n’importe quelle 208.

Chaque année, il faudra ensuite renouveler son abonnement (ndlr : pas de tacite reconduction) il passera alors à 120 – 130 euros maximum. A terme, le prix devrait se situer aux alentours de 10 euros par mois.

Est-ce qu’il sera possible de passer par un autre opérateur que Bouygues Telecom ?

Non car il ne s’agit pas d’une clé 3G classique. C’est un système de positionnement GPS. Pour l’instant Bouygues Telecom est donc notre seul partenaire.

Le cycle de vie des appareils connectés est très court. Est-ce qu’à terme vos clients pourront revendre leurs véhicules aussi facilement qu’aujourd’hui ?

Le vieillissement de ces technologies est en effet relativement rapide. C’est pour cette raison que nous avons évité d’intégrer un smartphone ou un tablette à la 208. Nous avons opté pour un système évolutif. Au fur et à mesure il y aura de nouvelles applications et des mises à jour sur le software. Nous avons aussi mis en place différents niveaux d’assistance pour aider les clients en cas de problème technique. Le suivi des produits sera donc assuré.

A l’avenir quelles autres technologies seront intégrées aux véhicules Peugeot ? 

Nous sommes attentifs au développement des technologies sécuritaires (assistance pour corriger les erreurs du conducteur, caméras, capteurs, analyse de somnolence…) On dit que la répression permet de réduire le nombre d’accidents sur la route, mais je crois que la technologie y participe plus.

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. 10 ans plus tard Peugeot change de gueule pour ressembler à une CLIO III combiner a une 206

    C’est comme les Golf et les polo une marque de pigeon pour décérébré racaille qui ne change jamais de gueule, toujours aussi tape cul .

  2. Moi je trouve que cette bagnole a vraiment une belle gueule et ça a l’air très sympa cet écran tactile
    Puis soutenons nos constructeurs nationaux, car « nos emplettes sont nos emplois »

  3. Encore un truc qui va tomber en panne.
    Acheter absolument Français pour l’emploi, Ouarf ! On voit le résultat aujourd’hui : des diesel plébiscité par les constructeurs et finalement ils finissent par avouer au bout de 30 ans que la pollution dégager est bien plus dangereuse que celle de l’essence. Un autre sujet. Je rigole quand il faudra alimenter tout ces gadgets inutiles dans des voiture électrique… Les batterie seront vide en qq km… Ahahah.

  4. Les idées reçues ont la vie dure. Aujourd’hui une voiture française est aussi fiable (chiffres à l’appui) qu’une allemande, avec un panier de pièces divisé par 3.
    Faut arrêter de s’autoflageller, les constructeurs européens ont tous les mêmes fournisseurs : Bosh, Siemens, Delphi…
    Mais bon c’est très franco français ce déni : l’allemand se demande ce qu’il peut faire pour son pays et le français ce que son pays peut faire pour lui.
    Quant aux batteries électriques, faut quand même pas raconter que des conneries : la conso d’un écran est dérisoire par rapport aux besoins pour décoller une voiture d’une tonne.

  5. Laisse Nico, ses critiques volent aussi bas que son niveau de français.

    Cette voiture est très jolie et possède une très bonne tenue de route d’après ce que j’ai pu voir dans Turbo.

    Soyons un peu chauvin et achetons français !!!

  6. Ouai ba moi personnellement j’ai achetté une laguna 3 il y a 2 ans 36 000€ full option, mega pack luxe! Alors deja j’ai eu les phare xenons qui ont cramé (sous garantie donc pris par le contructeur) et juste un moi aprés la fin de la garantie: le turbo qui me lache! Pris en charge a moitié par renault. Suite a cela, je decide de la revendre, argus 16 500€. 2 ans et j’ai deja perdu 20 000€ soit 55% du prix.

    ET meme a ce prix la personne en voulais, elle est partie a 13500! Donc achetter francais oui mais de voitures qui se revendent (petite citadines souvent) ou si vous voulez des voiture de gamme supérieur passez votre chemin! Maintenant je suis heureux d’etre passé sur de l’allemand.

    Conclusion: la france plus présente que dans le domaine de l’automobile bas de gamme!

  7. Bon, j’en rajoute une couche :
    – Temps de vie d’une voiture : 10 à 15 ans
    – Temps de vie des gadgets avant d’être ringards ou dépassés techniquement (protocoles etc..) : 3 ans.

    Quel interet d’acheter cette option alors que l’on a souvent mieux dans sa poche?
    Pourquoi PSA a redeveloppé qq chose alors qu’une tablette android incrustée dans le tdb aurait fait pareil?

  8. Oh! Une news sur l’automobile…

    Oh! Des internautes intéressés…

    Pas top mal la 208. Malheureusement Peugeot n’est, une fois de plus, plus au niveau de sa réputation niveau chassis. Et en ce qui concerne l’électronique embarquée, ça ne peut pas faire la difference face à la concurence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité