Des téléphones qui ont une vision à rayons X

rayons-x

Il y a les superhéros, nés superhéros, et ceux qui, comme Batman, puisent dans la technologie, et leur porte-monnaie, pour devenir superhéros. Une invention d'une équipe de chercheurs Américains de l'Université du Texas à Dallas pourrait bien nous permettre, à moindre frais, de se prendre pour l'un d'eux.

Ces deux scientifiques ont réussi à doter un téléphone de la vision à rayons X. Autrement dit, nous pourrions voir à travers les murs avec ce genre de téléphone.

Pour ce faire, il a fallu combiner deux avancées techniques, relativement bien connues actuellement. La première étant la faculté d’avoir accès aux fréquences non utilisées du spectre électromagnétique. La seconde concerne les microprocesseurs. En effet, pour qu’une telle prouesse soit possible, les scientifiques utilisent la bande de fréquence du térahertz, comprise précisément entre les infrarouges et les micro-ondes. La technique consiste à prendre des images grâce à des signaux utilisant ces fréquences, le tout sans requérir aucune lentille, rendant le module relativement petit et léger.

Le microprocesseur contrôlant toute cette mécanique est basé sur la technologie CMOS, technologie très commune dans le domaine et donc désormais abordable. Par contre, pour le respect de la vie privée, l’équipe a bridé la portée de l’appareil à moins de 10 cm. Les possibilités sont infinies, en tant que scanner, mais aussi simplement de par l’extension de la bande de fréquence, qui permettrait de désengorger les réseaux de communications mobiles.

Tout l’équipe travaille déjà à concevoir un système d’imagerie complet reposant sur le térahertz.

[slashgear]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Enfin je précise un petit point afin d’éviter un probable emballement assez rageux des commentaires : L’utilisation du terme « vision à rayon X » est évidemment un abus de langage volontaire lié à l’imagerie populaire d’une vision au travers d’objets courants, et non pas une information erronée car les auteurs doivent sûrement savoir qu’ils doivent faire attention à ce genre d’erreur sous peine de déchaîner la furie des commentateurs exigeants 😉

  2. Ouais… De toute façon ce ne serait pas la première fois qu’on utilise un abus de langage pour attirer le regard d’un internaute sur le titre d’un article de gizmodo.fr …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité