Le mystère du cerveau gelé enfin résolu !

femme et problèmes capillaires

Que celui qui ne se soit jamais ‘glacé le cerveau’ jette la première pierre ! En effet, quiconque ayant déjà mangé une glace, a eu la désagréable sensation d’avoir la tête congelée. Conséquence d’un refroidissement trop rapide ? Nenni. Révélation !

Depuis la nuit des temps – façon de parler, nous ne pouvons pas prouver que nos si lointains ancêtres aimaient les glaces – les scientifiques pensent que ce phénomène est intimement lié au refroidissement brutal de nos sinus. Pourtant les dernières études démontrent que la cause est bien plus profonde.

Notre étude a été menée en partie par l’Académie de Médecine d’Harvard, où les chercheurs ont utilisé le Doppler, un appareil de médecine fondé sur l’effet Doppler des ultrasons (un des déguisements préférés de Sheldon Cooper …). Ils ont donc étudié le flux sanguin du cerveau des patients lorsqu’ils subissaient la ‘congélation de cerveau’ via de l’eau glacée. L’échantillon témoin buvait quant à lui de l’eau à température ambiante.

Résultat ? Le phénomène s’accompagne d’une dilatation rapide de l’artère cérébrale antérieure, qui inonde le cerveau de sang provoquant ainsi une vive douleur. La souffrance s’en va aussi vite qu’elle est venue, dès que l’artère se rétracte et que le flux se régule.

Pour les chercheurs, c’est un simple mécanisme d’autodéfense. En effet, le cerveau est un des organes les plus importants de notre corps, aussi il se doit de fonctionner en permanence. Etant particulièrement sensible à la température, les artères se dilatent pour l’irriguer et s’assurer qu’il soit bien au chaud. En somme, si vous congelez sur place, votre cerveau se protège pour garantir sa survie et par voie de fait, la vôtre.

Beaucoup de tintouin pour une simple crème glacée, mais notre cerveau ne sait pas que nous ne mangeons qu’une glace. Il anticipe un refroidissement plus grave et durable en déplaçant du sang chaud en son sein. Pour ce qui est de la sensation désagréable, le crâne est rigide, une augmentation du volume sanguin dans le cerveau provoque une augmentation de la pression, ce qui est induit la douleur et un retour à la normale si rapide.

Si nous savons dorénavant pourquoi la crème glacée peut être une source de douleur, cette étude pourrait amener des solutions à destination des migraines chroniques et autres maux de tête. Il existe de nombreux médicaments vasoconstricteurs qui en étant parfaitement ciblés, pourraient soulager un grand nombre de personnes.

[Gizmodo] © laurent hamels – Fotolia.com & © Liddy Hansdottir – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. VDM pour les personnes qui ont du se glacer le cerveau exprès, pour les besoins de l’étude…

    Sinon je m’en doutais, le coup du sang, trop de pression intra cranienne c’est à dire finalement la même cause que les maux de têtes classiques donc les même conséquences…. Heureusement ça dure moins longtemps 😀

    1. Ne dénigrez pas la recherche, ou alors retournez au temps de l’inquisition.
      Le progrès est fait d’une multitude de petites découvertes.

      Cette découverte a des applications directes en médecine.

      1. Salut connasse. Mais de quoi je me même trou qui marche ! Cervelle cramée !
        Je t’ai demandé ton opinion de salope ? Tu sais ce que que le sarcasme ? Putain de bordel de merde. Tues toi. Chienne !

      2. Bon c’était pas très éléguant. Je reconnais. je reprend donc.
        Espèce de forme improbable de vie immonde inondée de miasmes haineux. Attaques-toi à l’article pour faire un commentaire. C’est là que ça se passe.

  2. Mdr : « qui en étant parfaitement ciblés, pourraient soulager un grand nombre de personnes. »
    Qui est volontaire pour réduire son débit de sang dans le cerveau ?

      1. Ou cette petite bite de mark… Qui semble insulter les gens sans raison. Encore un gars qui a subit le touche pipi dans son enfance et qui en veut à la terre entière. Ou juste aux femmes… Puceau rejeté peut être?

      2. Mais ta gueule puceau rejeté. C’est pas parce que les femmes veulent pas de toi et de ta petite bite qu’il faut t’en prendre à elle… Punaise on sent que ta mère t’a chié et pas porté toi…

      3. Y’a des gens qui ont une perception de la vie et des gens tellement fortement conne qu’ils se sentent obligés de l’exprimer en public… « Le pas de géant pour l’humanité » n’a rien d’insultant.

      4. Je trouve même cette remarque extrêmement « posotof ».
        Oui, c’est un progrès ! Alors quand quelqu’un que je ne connais pas, affiche une réaction sans motifs et surtout sans argumenter sur l’article, je suppose que c’est une attaque frontale. Donc une bonne volée de plombs s’impose. Je suis convaincu qu’elle n’y reviendra pas. En tous les cas pas sous ce pseudonyme. Et que son « caupain » tatoué, gourmette, y repensera à 2 fois. d’ailleurs la majorité n’a pas commenté mon commentaires. Donc il y a de la vie sur Gizmodo.fr… Et pas que des cons. Vous comprenez que la connerie limite le champ de perception et l’éventail de votre richesse émotionnelle. Allez. Cou-couche panier maintenant.

  3. Perso je n’ai jamais subi cet effet, j’ai découvert ça dans les séries américaines (comme d’autres apparemment)… Mais maintenant ça m’inquiète, est-ce que ça signifie que mon cerveau ne dilate pas ses artères…? Suis-je le seul dont le cerveau n’a pas de réflexe de survie…? VDM

    1. Bah en fait pour ne pas subitr cette désagréable sensation il suffit de ne pas coller la glace à son palais. c’est par le palais que le froid est communiqué vers la partie haute de la tête. Bref, entre les dents qui sont sensibles et éviter le palais pour ne pas avoir une congestion du cerveau.. reste plus beaucoup de place à la glace pour fondre ! lol

  4. c’est une simple réaction vascofibrilatrice qui se produit lors du contact bucal avec la glace ,essayé de faire linverse en vous mettant un suppositoire gelée et vous verrez que votre estomac sera au frais et qui créera une réaction gastrophecal .

    mumu ,chirurgien ,médecin ,dentiste ,mécanicien

  5. @mumu, rien à voir avec l’article, mais ton commentaire me laisse dubitatif. Aussi une question me taraude : Quand t’es venue ta passion pour les suppositoires gelés ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité