Les mauvais élèves du premier tour !

Child punishment

Gros débat du premier tour des présidentielles, qui du Flamby ou du Nain allait se tailler la plus belle part du gâteau. Si l’interdiction de communiquer les résultats avant 20h était formelle, elle a naturellement été outrepassée. Une enquête est donc ouverte et des têtes devraient rapidement tomber ...

Cette interdiction existe tout simplement afin de ne pas influencer le vote des concitoyens. Toute allusion à une quelconque estimation était passible d’un minima de 3500€ d’amende, publication via les réseaux sociaux comprise. Or, si cette loi est applicable en France, nos amis Belges et Suisses ont eu tout le loisir de publier les premières tendances (qui se sont avérées proches de la réalité), difficile ensuite de ne pas retweeter la news …

Ce n’est pas faute d’avoir prévenu, La Commission des sondages compte engager des poursuites pour quiconque a dépassé son autorité. Une enquête a été donc ouverte par le parquet de Paris et propose déjà un joli lot de candidats à l’amende. On compte deux sites belges, un suisse, un site neozélandais, et un journaliste belge.

En France, il n’y a eu qu’un mauvais élève, en l’occurrence l’Agence France Presse, qui a relayé les estimations avant 20h. Nous verrons qui sera sanctionné et à quel grief dans les semaines à venir, rappelons seulement que l’amende qui peut s’échelonner jusqu’à 75 000€.

Même punition pour le second tour, embargo le samedi 21 avril et le dimanche 22 avril jusqu’à 20 heures. Interdiction de publier, sonder, tweeter … bref motus et bouche cousue.

Enfin, un ou deux surnoms et pas de sondage et on ne risque pas d’amende. Une petite révision du code électoral ne s’imposerait-elle pas ?

© ia_64 – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Petite erreur dans les dates non ? : « Même punition pour le second tour, embargo le samedi 21 avril et le dimanche 22 avril jusqu’à 20 heures. »

  2. Euh sur quelle base juridique la france peut adresser une amende à une entreprise belge ou suisse ??
    A part brasser du vent tout cet emballement est vain. Mais grâce à ce joli coup de pub des autorités françaises, tous le monde suivra le flux rss du matin, la tribune ou 20 min ch dans 15 j.

  3. Oh les surnoms, ça peut aussi se faire avoir par la justice, ils aiment pas trop qu’ont les prennent pour des cons généralement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité