ACTA : Vous ne passerez pas !

gandalf

Aujourd'hui Gandalf est incarné par le Contrôleur Européen de Protection des Données qui vient de libérer son avis concernant l’ACTA. Le résultat est sans appel : l’accord peut menacer la vie privée et la protection des données.

C’est une véritable gifle pour l’ACTA qui rappelons le succinctement a pour objectif de lutter contre les atteintes aux droits de propriété intellectuelle, à savoir la contrefaçon et le piratage, en encourageant la coopération et la surveillance à l’échelle internationale. Seulement, cet accord est considéré comme une menace pour les libertés fondamentales, notamment sur le web. L’application de l’ACTA signifierait la fin de l’Internet tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Le sort de l’ACTA sera définitif d’ici deux mois, ce qui rend les actuelles déclarations particulièrement importantes. En l’occurrence le CEPD est l’équivalent de notre CNIL mais à l’échelle européenne, il s’agit donc d’un acteur de poids dans la protection de données privées des utilisateurs. Leur avis est tranché et vigoureusement opposé à la mise en vigueur du projet :

 « Les mesures d’ACTA visant à faire respecter les droits de propriété intellectuelle dans l’environnement numérique pourraient menacer la vie privée et la protection des données si elles ne sont pas correctement appliquées ».

L’avis insiste sur le manque de précision quant aux mesures à déployer pour lutter contre les violations des droits de propriété intellectuelle. En effet, de telles mesures pourraient revenir simplement à de la surveillance à grande échelle du comportement des utilisateurs et de leurs communications électroniques.

Giovanni Buttarelli, CEPD adjoint, déclare:  » Un juste équilibre entre la lutte contre les violations de la propriété intellectuelle et les droits à la protection de la vie privée et des données personnelles doit être respecté. Il semble que l’ACTA n’a pas pleinement réussi à cet égard. »

Dans l’état actuel des choses, l’ACTA comporte trop de lacunes (cadre juridique strict, garanties …) pour être légalement viable. Ratifier cet accord reviendrait à mettre en place des mesures très intrusives dans la sphère privée, ce qui est inacceptable pour la CEPD du point de vue même des droits fondamentaux. Sans parler du traitement de données par les fournisseurs d’accès Internet, principe allant au-delà de ce que législation européenne autorise.

[CEPD]

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. @aux majors de l’industrie musicale et du film : prenez vos responsabilités pour ne pas que vos produits soient piratables et arrêtez de nous péter les burnes !!! Internet est un espace de liberté L-I-B-E-R-T-E !!

    La bise

  2. Acta ou pas je ne changerai pas mes habitudes pour autant, quitte à créer des VPN sur un serveur à l’étranger ou autre … La culture multimédia quel-qu’elles soient dois être gratuite. Et Internet dans son fondement à était détourné pour faire du fric ne l’oublions pas, voila pourquoi ces lois ne seront jamais légitime pour moi.

    Voici venir la fin du monopole de la connaissance par le pouvoir et les élites, vive internet, vive l’échange d’information, vive le partage de la connaissance. Vous ne pourrez jamais arrêter le Flux.

    1. Ça les emmerdera au mieu. Ils foreceront la mise en place du nouveau système de sécurité mondiale.

      Note : qui dit sécurité mondiale dit insécurité individuelle = absolument rien ni personne ne doit pouvoir prétendre contrôler la vie de tous, c’est un manque de respect pour la dignité humaine, pour le droit à son espace intime.

      Mais notez bien que ce contrôle est progressif : lavage de cerveau via télé, « forçage » d’intrusion dans la vie privée de chacun (cf les lois concernées : ACTAA/SOPA/CISPA/HADOPI/…).

  3. La liberté n’a pas vraiment sa place ici dans ce discours étant applicable aux autorités.
    Il s’agit d’intégrité de l’individu (protection contre toutes formes d’intrusions dans la vie privée de qui ou quoi que ce soit) et de la responsabilité (diffusion intelligente de contenu privé = je ne mettrait pas disponible à la Terre entière, une vidéo de ma grand-mère entrain de laver mon enfant)

    Il faut mettre en avant, l’intégrité de chacun et la responsabilité de soi envers nos proches puis tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité