Fantasme ou réalité, à la découverte du point G !

Close-up of the feet of a couple on the bed

Ce matin nous vous proposons un cours d'anatomie et de sexualité. Si vous n’avez jamais entendu parler du Point G, il est encore temps de remédier à la situation. Entre légende, mythe et fable, son existence est sujette à toutes les hypothèses et pourtant … Il existerait !

Il y a énormément d’études sur ce sujet qui fascine manifestement les chercheurs (pour la science, cela va de soi). L’existence de ce Point G est en général remise en cause, pourtant une nouvelle découverte vendrait prouver son existence physique. Réalisée par Adam Ostrzenski – Directeur de l’Institut de gynécologie à St Petersburg, en Floride – l’étude prétend faire la lumière sur ce fameux point G, ce qui mettrait fin à de houleux mais passionnés débats.

Commençons par la nouvelle la moins ragoutante, notre scientifique a fait cette découverte en disséquant le cadavre d’une femme polonaise de 83 ans. Manifestement inspiré, ce médecin a pratiqué une dissection minutieuse par states de la paroi antérieure du vagin, suite à quoi il aurait découvert le St Graal.

La description anatomique du gynécologue est particulièrement précise.

« Cela ressemble à un sac aux limites clairement définies et situé entre le vagin et l’urètre à proximité de la membrane périnéale. Le sac se trouvait à environ 16 millimètres de la partie supérieure de l’urètre. De moins d’un centimètre de long, il est placé selon un angle de 35° par rapport à l’urètre. A l’intérieur du sac, Ostrzenski a découvert une structure composée de trois régions distinctes mesurant 8,1 mm de long sur 3,6 à 1,5 mm, et d’une hauteur de 0,4 mm. Globalement elles ressemblent au tissu érectile que l’on trouve normalement sur le clitoris »

Enfin, il existe … trouvé … reconnu … découverte formidable … révolution médicale … Sauf que. La communauté scientifique a toujours été divisée sur ce sujet si ‘sensible’. Les premiers détracteurs prennent un plaisir jouissif à préciser qu’Ostrzenski travaille dans un cabinet gynécologique de cosmétique, pour ne citer qu’un exemple.

Bref, ses confrères attendent plus de preuves solides et cohérentes et non sur un seul cas isolé. Mieux vaut être prudent, mais il s’agit d’une étude nouvelle et intéressante, qui devrait nous faire réfléchir sur l’existence de cet orgasmique point G.

[Gizmodo] © Prodakszyn – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Très chère Florence,
    la rédaction de gizmodo vous a encore contrainte à de terribles acrobaties. Et je découvre avec effrois qu’un onglet « miss » vous ai à présent dévolu. L’ affaire est donc très officielle. Toute ma compassion vous accompagne, en espérant un jour que vous puissiez, vous aussi, utiliser votre plume pour nous parler d’autre chose que des rasoirs jetables, point G, fraise tagada et autre kikoololerie kawai.

    Ps: le passage sur la dissection de cette pauvre femme de 83 ans par un médecin esthétique pour se faire des pépettes est on ne peut plus sordide. Vous avez déjà le cynisme et le détachement des plus grands. Tout n’est pas perdu pour vous.
    Bien amicalement,
    3mil3.

  2. @Florence. ne leur en veut pas. Ce sont des geek derrière leur pc qui ne savent pas ce qu’est une fille.
    Un jour il comprendront .

    1. Skouzie… Mais c’est pas les lecteurs qui ont commencé à parler de Femme-Robot 😛
      Là pour 2cm à gauche ou à droite, le fil conducteur est relativement simple à trouver…

  3. Clairement florence tu t’es trompé de site ,retournes sur doctissimo !!On en a rien a foutre de tes histoires !
    A chaque fois tu fais des articles qui servent à rien ,franchement tu fais chier le monde !
    Giz,c’est quoi les modalités de recrutement chez vous ?Parce que la ,je pense que y a une erreur de casting…

  4. En même temps breh n’a pas tort…
    Si j’avais voulu lire ce genre d’arcticle je serai sur l’application femmes actuel et pas sur giz!!!

  5. Super article … Un peu de légèreté dans ce monde de geek ! Mais je comprends que ça ne plaise pas à des lycéens boutonneux ( euh quoi que moi lycéen j’ai j’étais plus qu interessé !) par contre vous devriez mettre article interdis aux moins de 18 ans, parce que la airtux va encore mal le prendre qu’on parle de sec comme ça … D’ailleurs airtux quand tu couches avec ta femme elle retire sa burqa ? :)

  6. J’avoue que là cet article est vraiment malvenu.

    Faudrait peut-être refaire une étude sur vos lecteurs cibles chez Gizmodo, là vous êtes vraiment à côté de la plaque.

  7. Bin moi je trouve que c’est interessant…au moins aussi interessant que les Spéc du nouvel « Itruc »…ce site fait aussi des news scientifiques et là on parle de science les gars, si il existe vraiment ça peut permettre à certains d’entre vous de ne pas foirer totalement votre première fois si un jour elle arrive…
    Ca me fait marrer comme on peut s’extasier devant la découverte d’une nouvelle planète (moi ça m’interesse en tout cas) et dès qu’on parle d’études qui nous impacteraient plus directement on s’en fout.

    Bref moi j’ai bien aimé.

  8. Intéressant même si ça ne clos pas cette histoire scientifique de point G.
    J’ai bien aimé la façon dont l’article est écrit , on sent que c’est écrit par une fille .

  9. Si vous aimez pas vous ne lisez pas, le titre suffit pour comprendre l’article on vous a pas obligé a le lire on ne peu plus rien échanger entre lecteur à cause de vous au départ c’était Samsung Apple maintenant c’est tous les articles ! Trouvez votre point G ça va peut être vous rendre aimable !

  10. En gros il a trouvé un sac! Vu que la vieille est morte, qu’est-ce qui dit au docteur que ce qu’il a trouvé est le point G??
    Le pire de l’article est l’heure d’écriture 12:00, j’imagine les pauvres qui l’ont vu pendant qu’ils travaillaient. On leur parle du point G alors qu’ils sont coincés au taf sans pouvoir expérimenter cette découverte

  11. Je suis assez d’accord sur le fait que cet article n’a pas grand chose à faire sur Gizmodo (quoique ça change un peu xD) mais en même temps je ne comprends pas les réactions haineuses… Le titre est suffisamment équivoque si ça ne vous intéresse pas, passez au suivant !

  12. L’article oublie de dire que le médecin était fan de star wars, et que la vieille en question jouait à PES en maison de retraite.

    Et là les grognons sont satisfaits !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité