C’est au tour de Yahoo! de tirer sur Facebook !

3D judge with robe and hammer

Il est presque surprenant de voir à quel point les leaders du monde de l’informatique sont capables de retourner dans la cour de récréation, à se tirer dans les pattes. Meilleur exemple en date : Yahoo! versus Facebook … et c’est au tour de Yahoo d’en remettre une couche.

L’histoire Yahoo! / Facebook est assez simple à suivre pour le moment – profitons en, parti comme c’est, ça ne va certainement pas durer. Résumons :

  • Yahoo! attaque Facebook pour le viol de 10 brevets. Au menu, l’usurpation de propriétés intellectuelles à destination de la publicité, de la protection de la vie privée, des différentes options de personnalisation et également du système de messagerie.

Globalement, nous en sommes donc à un partout, balle au centre et c’est à Yahoo! d’engager. On sent l’agacement poindre du côté des deux protagonistes et le nouveau tacle de Yahoo! ne risque pas d’arranger les choses.

Échaudée, la firme étoffe sa plainte initiale de deux nouveaux viols de brevets. Outre ces deux nouvelles accusations, Yahoo fait part de son point de vue sur les derniers rachats frénétiques de propriétés intellectuelles réalisés par Facebook (750 chez IBM et 650 chez Microsoft)

C’est non sans virulence que la cour de Justice s’est vue remettre un pavé de 37 pages faisant état de ‘la mauvaise foi’ de Facebook. Yahoo! enchaine le réseau social, l’accusant d’acheter des brevets à torts et à travers uniquement pour l’asséner.

« Facebook a acheté et fait valoir des brevets compromis par un comportement inéquitable ».

L’avocat ne manque pas d’argument comme de verve

« Les assertions de Facebook ne semblent fondées sur rien d’autre que des conjectures, des suppositions et des déductions non justifiées sur la façon dont les produits de Yahoo! peuvent fonctionner »

Quant à Facebook, les représentants réfutent en bloc les accusations.

« Nous sommes en désaccord avec les dernières affirmations (de Yahoo!) et continuerons à nous défendre vigoureusement »

Cette histoire est donc bien loin du dénouement, et rien ne garantit que cela se fasse dans la douceur.

© Texelart – Fotolia.com

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité