Test : Silent Hill : Downpour

titre

Après un Silent Hill : Homecoming, qui pour le coup avait raté son arrivée, à la maison et ailleurs, il est temps que la série horrifique de Konami se relève. Le précédent épisode, pris en charge par le californien Double Helix Games, avait souffert d'une orientation trop portée sur l'action et s'enfonçait un peu plus à cause d'une réalisation et d'un gameplay bien en dessous des standards de qualité pour un survival horror. Cette fois, c'est au tour de Vatra, un développeur tchèque, de reprendre le flambeau d'une série qui aurait bien besoin de redorer un peu son blason. Et au menu : Un retour aux source, Akira Yamaoka qui répond absent aux musiques et quelques références aux épisodes précédents bien sympathiques. Reste à voir si le tout se mélange avec harmonie pour proposer une bonne recette avec ce Silent Hill : Downpour disponible PlayStation 3 et Xbox 360.

l'accident de bus, pile aux abords de Silent Hill.

A plus dans l’bus

Murphy Pendleton est un tôlard, un vrai. Incarcéré pour une sombre histoire qui sera au coeur de l’intrigue, il doit être transféré dans une nouvelle prison. Par une étrange facilité de scénario, le fourgon qui le transporte sort de la route et notre héros se retrouve aux abords de Silent Hill, embarqué malgré lui dans la ville fantôme qui le retiendra prisonnier. C’est dans la plus pure tradition de la série que l’on va retrouver la bourgade et son brouillard à couper au couteau, ses précipices qui parsèment les rues de la ville, et sa population aussi éparse qu’une ville fantôme du far west. Varta a décidé avec Downpour de se recentrer sur les origines du titre. Ville ouverte, brouillard, héros torturé, clins d’œil nombreux, le titre semble laisser entrevoir un cœur moelleux et fondant, mais il va falloir se taper un peu de génoise fadasse avant d’y arriver.

Anne Cunningham ne vous porte pas dans son coeur.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bon, histoire de recentrer un peu le sujet, il faut savoir deux choses sur le moteur de Google:

    1°/- L’algorithme est fait pour coller au mieux aux recherches des gens avec la plus grande pertinence, ce qui fait que si je tape X fois + je vais finir par souvent avoir ce dit mot2 derrière chaque mot que je vais taper en recherche.

    2°/- Google ne tiens pas de « fichier des juifs », faut arrêter la psychose, oui y’a des bases de données relationnels qui tournent derrières, mais pas de fichier en lui même, à la différence de certains états qui cherchent a créer un fichier des gens honnêtes…

  2. Thanks for expressing your ideas here. The other element is that each time a problem comes up with a laptop or computer motherboard, individuals should not go ahead and take risk involving repairing that themselves because if it is not done correctly it can lead to permanent damage to an entire laptop. It is usually safe to approach your dealer of that laptop for the repair of its motherboard. They will have technicians who may have an competence in dealing with notebook computer motherboard problems and can make the right analysis and perform repairs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité