Le chewing-gum nous rendrait-il plus idiot ?

Chewing gums

Nombre d’entre nous sont de grands mâchouilleurs de chewing-gums et ça se comprend. Outre le fait qu’ils soient délicieux, de nombreuses études ont démontré leur faculté à aider à la concentration. Mauvaise nouvelle pour eux, ils sont aussi responsables de la défaillance de notre mémoire à court terme.

Cette étude émane de la très réputée université de Cardiff en Angleterre. La méthode des chercheurs est assez simple, un panel de sujets était soumis à des défis de mémorisation. Les cobayes devaient ensuite restituer des listes de mots ou de chiffres. Séparés en deux groupes, les uns devaient simplement mâcher de la gomme et les autres non.

Les chercheurs ont constaté que la mastication nuit à la capacité de se rappeler les éléments dans le bon ordre. Les dernières recherches suggéraient que mâcher favorisait la circulation sanguine vers le cerveau, ce qui permettait d’améliorer la fonction cognitive. Au sein de l’université de Cardiff, la théorie est différente.

Le fait de mâcher de façon répétitive incite inconsciemment à se concentrer sur cette tâche, vous rendant ainsi moins disponible à en réaliser d’autres. Même si c’est une simple tâche de fond, elle sollicite une partie des ressources directement en lien avec la mémoire à court terme. Finalement, mâcher un chewing-gum parasite cet accès sans pour autant nous abrutir complètement, évidemment.

Aussi, inutile de bannir les chewing-gums, qu’il s’agisse des avantages ou des inconvénients, leurs effets ne durent pas plus d’une vingtaine de minutes.

[Gizmodo] © L.Bouvier – Fotolia.com

Tags :