Satoru Iwata se livre sans langue de bois.

satoru_iwata

Nintendo a annoncé la semaine dernière ses résultats financiers pour l'année 2011. C'est la première fois dans son histoire que Big N enregistre des pertes, même si elles sont heureusement moins importantes que prévue : 530 millions de dollars contre les 837 attendus. Selon le PDG Satoru Iwata, une mauvaise orientation trop tournée vers les joueurs occasionnels serait en partie responsable de la baisse des ventes de cette année. C'est en tout cas ce que révèle un compte-rendu d'une session de questions-réponses pendant l'assemblée générale de l'entreprise le 27 avril dernier.

Si le président reste persuadé que l'ouverture vers une public plus large est un impératif pour le futur de l'industrie du jeu vidéo entière, il n'hésite pas à avouer qu'il va falloir revoir la stratégie de l'entreprise pour ne pas se couper des fans plus orientés hardcore et plus exigeants. Monsieur Iwata va même jusqu'à concéder que la société n'a pas réussi non plus à faire accrocher durablement les joueurs néophytes. Ce qui aboutit à un double problème : les joueurs hardcore ne s'intéressent pas aux consoles Nintendo car ils les jugent trop grand public, et le grand public ne s'investit pas suffisamment dans les loisirs vidéo-ludiques.

Il faudra donc trouver un juste milieu pour satisfaire les fans et les néophytes afin de satisfaire tout le monde, car si la DS et la Wii proposait une vision très grand public du jeux vidéo, il faut bien l’avouer, elles étaient boudées par les gros joueurs. Quand aux casuals, pas mal d’entre eux remisent leur Wii au placard après 1 mois de Wii Fit. Nintendo souhaite donc corriger le tir avec la 3DS et la Wii U. Bon, tout ça, c’est une bonne nouvelle, mais le prochain F-Zero, c’est pour quand ?

[Nintendo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Peut on imaginer également que les joueurs occasionnels ne renouvellent ni leur parc de machine, ni leur ludothèque ?
    Beaucoup de personnes voient la 3DS comme une NDS+, et quand on à la version de base, pas besoin de racheter un simple évolution. De la même manière que nombre risquent de voir la wii u comme une wii+ (garder le même nom n’aide pas), donc risquent difficilement de passer le pas.
    Comme pour la ludothèque, un gros joueur achète beaucoup de jeux car ils les fini rapidement, en long, en large et en travers (certaines mauvaises langues diraient que ce n’est pas bien dur aujourd’hui). Un joueur occasionnel ne jouant qu’occasionnellement (comme son nom l’indique), hop, une petite partie de mario kart quand les amis viennent prendre l’apéro à la maison, ou le dimanche en famille, le plaisir est facilement renouvelé et ne pousse donc pas à la consommation de masse vidéo ludique.
    Bref, le marché des joueurs occasionnels est surement très juteux sur le court terme, mais risque d’avoir du mal à se renouveler une fois que chacun sera équipé d’un support de jeu, sans compter qu’aujourd’hui pour le petits jeux passe temps, il y a les smartphones, avec des jeux qui coutent bien moins cher (après je dis ça, je suis pas analyste ni économiste, c’est juste ma vision des choses).

    1. C’est un commentaire très intéressant ! C’est effectivement le fond du problème avec les joueurs casuals, Satoru Iwata aimerait les fidéliser un peu plus, mais le challenge semble de taille.

  2. A la poubelle la Wii et la DS ! Vous en avez pas marre que l’on vous prennes pour des pigeons ?
    Technologie dépassé et obsolète.

    1. C’est grace à une « technologie obselete » comme tu dis que Gunpei Yokoi a positionné nintendo au plus haut dans les année 80 avec les célebres game and watch.
      Revenons aux sources « la pensée latérale des technologies désuètes »
      Il faut que Nintendo prenne plus de risque et se démarque d’avantage de la concurence, il faut arrêter de nous pondre sans cesse des jeux remasterisés … Il faut innover, trouver de nouvelles idées, revenons à la 2D, le temps est au rétro…

  3. comme dans toute industrie, soit tu fais du bas de gamme (qté>qualité>prix>marge) ou du haut de gamme (qté<qualité<prix<marge)

    pour une entité faire les deux en même temps nécessite des couts importants et qui plus est au final ça ne rapporte rien car il se produit un effet de balance.. plus une partie prend du poids sur l autre, plus la stabilité, la santé de l'entreprise est conpromise.

    Nintendo va probablement continuer à se concentrer sur le low-cost.. tout en sortant quelques licences fortes.. bref du Nintendo comme toujours..!

    mais il ne faut pas être dupe, si Nintendo n'attire toujours pas les grosses licences des éditeurs tiers sur sa Wii U, sa santé sur un long terme risque d'en pattir de + en +.

    Nintendo joue gros, si la Wii U est un echec, il se retrouvera alors comme SEGA, à picorrer des miettes dans l'app store de Apple.

  4. J’aime beaucoup Nintendo, mais de mon point de vue leurs erreurs c’est surtout :
    – Trop laisser passer de jeux basés sur la détection de mouvement (très aléatoire) des WiiMote, alors que le principal atout de la Wii est de pouvoir précisément pointer l’écran [ et c’est ce qu’on va perdre sur la Wii U !!! (o_0) ]
    – Miser sur la 3D qui n’apporte que de l’inconfort visuel
    – Mal gérer les fonctionnalités réseaux de leurs consoles (codes « amis », code propre à un jeu, impossibilité de chat, etc…)
    – Pas assez de nouvelles créations officielles Nintendo : ils ne faut pas se contenter que de leurs licences connues (au demeurant formidable !!!)

  5. D’une part les smartphone remplacent la DS chez les Ado/Adultes. Seuls les 5-12 ans vont désormais se faire acheter des DS. Ce créneau va devenir une vrai niche, mais j’y vois 2 points d’intérêt essentiels pour Nintendo : les parents achètent des DS car l’aspect naÏf des jeux les rassure; de plus, c’est la première vrai expérience vidéo ludique des jeunes enfants. Quand on voit ne nombre d’adultes (encore) fans de Mario, ça fait réfléchir, non ? Mais bon, ça ne va pas faire tourner Nintendo pour autant.

    D’autre part, l’avenir du casual de salon, c’est sans doute Google et Apple qui vont chercher à faire fructifier leur AppStore sur des boitiers TV. Sony avec les TV et les lecteur BR, également, pourquoi pas.
    Et ceux qui voudront faire le pas vers des jeux plus complets (Rayman Origin, Jeux de Sport, etc…) s’orienteront vers une XBox+Kinect qui leur offre l’aspect sympa de Kinect comme la WII et la possibilité de se faire plaisir avec des beaux jeux.

    Donc il est claire que l’avenir de Nintendo s’assombrit. Je ne vois pas comment ils peuvent tenir le coup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité