Les pilotes refusent de piloter le F-22 Raptor en raison de problèmes d’oxygène

f-22

Selon le Los Angeles Times, certains pilotes des forces aériennes américaines (US Air Force) se sont plaints de symptômes semblables à ceux ressentis dans les cas d’hypoxie, alors qu’ils pilotaient l’un des avions à réaction le plus cher du monde: le F-22 Raptor. Les pilotes de chasse sont maintenant face à deux risques: le risque de mourir ou le risque d'être congédié des Forces aériennes. Mais dans un cas comme dans l’autre, certains pilotes de chasse renoncent à l’opportunité de voler un jour sur ce chasseur.

Bien que les forces aériennes américaines n’aient pas révélé combien de pilotes ont effectivement refusé de prendre leurs ordres de mission, au fil des ans, les pilotes de F-22 ont régulièrement signalé des incidents dans lesquels l’électronique de bord n’a pas été en mesure de leur délivrer suffisamment d’oxygène, ce qui avait pour conséquence d’entrainer des étourdissements. Depuis la remise en service du F-22, en Septembre, il y a eu 11 nouveaux incidents dans lesquels les pilotes ont déclaré ressentir des  symptômes semblables à ceux rencontrés dans les cas d’hypoxie. L’hypoxie est l’état d’oxygénation insuffisante de certains tissus ou de l’organisme entier, qui peut entrainer des nausées, maux de tête et fatigue, et même des lésions neurologiques dans certains cas extrêmes. Le danger de l’hypoxie tient au fait que le sujet n’a absolument pas conscience de la perte de ses capacités cérébrales, ce qui dans le cas d’un pilote de chasse peut s’avérer dramatique.

L’US Air Force est actuellement chargée de l’enquête, mais jusqu’à présent, le talon d’Achille de l’appareil, reste encore à trouver. « Evidemment, c’est un problème très sensible que celui auquel nous somme confronté, parce que nous essayons de nous assurer que la communauté comprenne pleinement tout ce que nous faisons pour essayer d’obtenir une solution », a déclaré le général Mike Hostage, Commandant du Air Combat Command. En Novembre 2010, le Capitaine Jeff Haney s’est écrasé en Alaska après que l’ECS (système de contrôle d’environnement à bord) et l’OBOGS (système d’oxygène à bord Génération) de son F-22 se soient désactivé.

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité