L’effet Draw Something retombé comme un soufflé ?

draw-something

Draw Something, le jeu évènement décliné sur une pléthore de plates-formes en deux temps trois mouvements serait-il déjà sur le déclin ? En tout cas, son nombre d'utilisateurs chute fortement ces derniers temps.

L'ouragan Draw Something dépeint ces dernières semaines se transformerait-il peu à peu en une simple brise de printemps ? Sans se lancer dans les comparaisons hâtives, force est de constater que le Pictionary-like racheté il y a peu par l'usine Zynga (pour 180 millions de dollars tout de même) voit son nombre d'utilisateurs chuter. Selon le service de mesure AppData, le jeu, qui s'est tout de même téléchargé 50 millions de fois en 50 jours, a récemment perdu 4 millions d'utilisateurs. Alors qu'il atteignait le 3 avril dernier un pic d'utilisateurs à 14.6 millions, il était descendu à 10.2 millions d'utilisateurs ce jeudi. Toutefois, ne sont comptabilisés que les joueurs s'étant identifiés en passant par Facebook. Ceux ayant décidé de ne partager qu'une simple adresse mail n'entrent pas dans le comptage.

Et finalement, cette « fuite » des utilisateurs est-elle étonnante ? Non, car il est coutume pour ces softs au fort taux de buzz de voir leur popularité atteindre un pic peu de temps après leur sortie, puis de constater une baisse toute aussi rapide, plus ou moins conséquente. Mais Draw Something est loin d’avoir tiré toutes ses cartouches, et Zynga tente actuellement de pousser des marques à autoriser l’utilisation de leurs noms au sein du jeu. Peut-être qu’une traduction en plusieurs langues serait un levier efficace pour ce jeu ? Nombreux sont ceux à réclamer une traduction française de ce Draw Something dans l’hexagone. Logique, et en même temps, loin d’être encore gagné !

[pcmag]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité