Google et Facebook, vers une mort prématurée d’ici cinq ans ?

Cemetery with old gravestones

Si vous n’êtes pas voyant, certains analystes se plaisent à jouer aux jeux des prédictions. La dernière en date risque de mettre le feu aux poudres : Google et Facebook ne feront plus partie de la Toile d’ici cinq ans.

Eric Jackson s’amuse à jeter un pavé dans la mare et risque bien de provoquer un sacré tollé. Notre homme, analyste sur le très estimé magazine Forbes, annonce que les deux géants du web auront quitté nos historiques d’ici 5 ans à 7 ans.

En cause ? Rien de bien explosif, si ce n’est le cycle de vie des sites sur le web. Notre homme prévoit que les géants ne seront plus aptes à s’adapter et à couvrir les nouveaux besoins des internautes, ce qui causera petit à petit leur perte.

A titre d’exemple, Jackson fait état de tous ces sites qui n’ont pas su convertir leur potentiel lors de la transition entre le traditionnel web 1.0 et le web social 2.0. Pour l’analyste, l’avenir appartient au web mobile et il considère que les leaders ne sauront pas juguler efficacement les prochains changements.

Des affirmations certainement un peu précipitées, certes Google+ est plus proche du four que du succès mais ce n’est qu’un pan de l’empire Google. De même, Facebook est chaque jour un peu plus présent et qu’importe le support.

Ceci dit, sur Internet, le succès peut repartir aussi vite qu’il est venu, qui sait si en 5 ans un nouveau phénomène ne viendra pas bousculer nos habitudes et supplanter les leaders. Disons qu’il ne faut jamais dire jamais …

Il y a peu, personne n’aurait pu prédire la mort de MegaUpload. Toutefois, de notre côté on ne parierait pas sur la mort de Google et Facebook d’ici 5 ans … et vous ?

[TDG] © Sandra Cunningham – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Oui ><
      Je comprend l'analyse mais c'est sans prendre en compte la capacité de Google à évoluer.
      pour fesse bouque je sais pas.

      1. Il y a une grosse différence entre facebook et google en terme de viabilité, c’est qu’un moteur de recherche est quasi-indispensable au fonctionnement d’internet alors qu’un réseau social est hautement dispensable.
        FB peut disparaître par désaffection ou un concurrent meilleurs (et il y a de la marge).
        Pour Google, on sera tjs obligé d’utiliser un moteur et la concurrence dans ce domaine ne permet pas de se démarquer (ben ouai tu cherches qque chose, google, bing ou yahoo te le trouve).

  1. Je ne pense pas que Facebook va s’écrouler comme ça.
    Quand on voit tous les sites qui basent leur visibilité uniquement sur ce réseau (avec des « Like » sur tous leurs articles/pages, des connexions utilisateurs avec compte Facebook, etc.), on se dit que ça ne changera pas de sitôt.

  2. Facebook je peux comprendre (perso chui revenu à l’agenda et carnet d’adresses et chui comblé), mais google j’ai du mal, qu’est-ce qui pourrait détourner les internautes de sa fonction première, la recherche et l’indexation ???

  3. Il est possible que Facebook disparaissent d’ici 5 à 10 ans car leur exploitation de nos données personnelles restent perçu comme un facteur fortement négatif. De jeunes pousses comme Diaspora sont en train de mettre en place un équivalent décentralisé. un peu comme du « peer to peer » qui permet de ne dépendre d’aucun organisme type Facebook. On peut imaginer que nous aurons les mêmes fonctions sans les inconvénients.

  4. Beaucoup de sites/services ont connu un grand succès puis ont perdu leur audience. Prenez le phénomène Skyblog, la messagerie instantanée MSN, … ils ont été supplantés par Facebook, Skype …
    Les adolescents sont de plus en plus nombreux sur Twitter. Je doute qu’ils ne passent plus de 24h par jour sur le net, donc la part consacrée à Facebook va fondre petit à petit. La preuve : les revenus publicitaires de Facebook ont affichés leur première baisse.
    http://www.latribune.fr/technos-medias/internet/20120423trib000695099/un-mois-avant-son-entree-en-bourse-facebook-accuse-une-baisse-de-ses-profits.html

    Je ne fréquente Facebook seulement parce que mes amis me contactent par ce biais. S’ils migrent sur Twitter, je n’aurais plus de raison de fréquenter Facebook.

    Par contre Google ne tombera pas comme ça, l’indexation du web étant indispensable. Sans compter les services annexes proposés et l’énorme base de données Street View que doivent envier bien des services cartographiques.

  5. je sais pas pour vous mais moi google C’EST INTERNET. je vois mal internet sans moteur de recherche et encore moins quelque chose capable de remplacer un titan comme google.
    pour facebook je ne sais pas mais il y a quelque chose qui va le remplacer de toute façon parce que les réseaux sociaux c’est le futur.

    1. ouaouh, mon cher kev ton commentaire est effectivement digne d’un Kevin, mais le manque de lol est étrange…
      Commencer par « google c’est internet » (propos de grand-mère), et finir par « les réseaux sociaux c’est le futur » (propos digne d’un spectateur de JP Pernaut), c’est magnifique. T’es un senior hein ? Avoue !

      1. Les Kevin ont grandi! héhéhé

        C’est une évidence que les applications remplaceront le moteur de recherche de Google. Mais les applications ont besoin de revenu publicitaire et la publicité en ligne c’est pas mal Google (du moins tant qu’Android sera au top).

        Les réseaux sociaux c’est tellement 2006 ^_^ Place à l’ère des applications mobile.

      2. tu dois utiliser google plus que tout les site internet que tu utilise normalement..et essaie même pas de me faire croire le contraire et avec facebook ça doit être encore pire lol.

      3. en plus l’internet serais pas ce qu’il est en ce moment sans google donc je m’abstiendrais de juger de mon commentaire a ta place.

      4. 30 novembre 2008 (ou un truc comme ça)… Je bossais alors à l’assistance technique chez Cretin.fr, On se prend un pic d’appel de tous les diables : on pense alors à un blackout majeur sur notre réseau.
        Erreur, il s’agit d’une « fausse manip » de chez Google, tous les sites référencés chez eux ont été momentanément blacklistés (je laisserai le soin aux bons détectives de confirmer l’info)…
        Oui, pour une grande partie des gens sur la planète, Google, c’est internet.

  6. FB, 5/7 ans pkoi pas…
    quand on voit le déclin des yahoo et myspace qui sont passés en quelques mois / années de « site le plus visité du monde » à « petit portail racheté 3 fois qui fait office de vieux truc »…

    Par contre Google ne pourra pas disparaître aussi vite, et ce grâce à 2 de ses activités : la pub et le moteur de recherche…
    Meme si android, maps, gmail… venaient à disparaître (ce dont je doute), les revenus publicitaires générés par le moteur de recherche et les adwords resteront conséquents…

  7. encore un analyste frusté de n avoir rien imaginé, inventé et avoir les c…. de lancer une start-up !

    dires que l on paye ces charlots a dire des conneries !!!

  8. Le nœud du problème c’est de savoir si Facebook ne va pas devenir et/ou aborder le web (tout ce qui ferait pas partie de l’infrastructure plus ou moins directe de FB deviendrait illégal du fait des lois style LOPPSI, CISPA … etc.).
    Après, les analystes peuvent aussi imaginer la fin d’internet suivant la vie et le déclin du minitel, et pourquoi pas : « Internet, dans 15 ans c’est fini ».

  9. Pour Facebook pourquoi pas c’est un peu un effet de mode mais Google, il a fumé quoi avant de dire de la merde comme ça ?
    Et comparer Facebook et Google a Megaupload, c’est pas une bonne idée puisqu’il a été fermé pour cause juridique ( et sur des bases juridique douteuse en passant ), le jour ou l’on fermera Google et Facebook pour cause juridique hein xD

  10. Je pense que l’auteur de cette maxime a pour seul objectif de se faire connaitre. Autant pour google je partage l’avis de la majorité pour dire qu’il y a peu de chance qu’il disparaisse. En revanche pour facebook je serais moins catégorique. A une certaine époque on avait tout un tas de Tchat (caramail en France puis, les tchat hotmail ), puis les messenger les ont rendu has been, les messengers ont été rendu has been par les réseaux sociaux telque facebook et ensuite … les gens vont vieillir se lasser et changer de boutique, le jeunes pour se démarquer vos trouver leur solution (c’est un peu comme les cycles des modes musicales, un coup rock, un coup pop, un coup hip hop, puis rap puis re rock …), bref la suite c’est nous de l’inventer, je pense que google et ses lunettes est sur une bonne voie, mais peut être trop en avance (la réalité un moment à la mode à quelque peut disparue, cela dit avec les lunettes google elle risque de revenir fort)

  11. [QUOTE]
    Des affirmations certainement un peu précipitées, certes Google+ est plus proche du four que du succès mais ce n’est qu’un pan de l’empire Google.
    [/QUOTE]

    Ah? d’accord… je crois que c’est finallement plus ce genre d’affirmation qui décrédibilise l’article qu’autre chose…

    Bon, et puis, faut se calmer deux seconds, avec 35 milliards de dollars de trésories pour Google, je pense qu’ils ont le temps de voir venir, et puis, ce n’est pas une entreprise comme les autres, ils innovent, recherches, essayent, même si parfois c’est la vautre (hello Buzz&Wave) c’est pour capitaliser dessus et revenir en force (Qui a dit Google+?) donc bon, encore une analyse en carton pate…

    Pour Facebook, même si je n’aime pas la façon dont ils gerent les données, force est de constater que l’idée est brillante, et que, le Mr a de bonnes équipes de passionnés (à la maniere de google d’ailleurs).

    Faut savoir une chose, c’est que les boites tels que Microsoft, Apple, Google, Facebook et autres Oracle, on cette capacité à attirer les cerveau et à renouveler leur business (même si parfois ça met un peu de temps).

    Donc voila, moi aussi je fais une prévision à la volé.
    Dans 5 ans, Hackerzvoice Président!!

      1. De la à dire que c’est un four, il y’a tout de même un peu de marge…
        Et accessoirement, hormis Google, personne ne sait le chiffre exact de compte « Actifs » dans la mesure ou, par défaut, tout est privé, et donc, ton compte n’apparaît pas dans les statistiques des pseudos diseuses de bonnes aventures au sujet des plateforme sociales…

        Idem pour facebook, quoi que là, ils ont tendance à communiquer plus sur leurs chiffres.

        Donc, oui, un début d’article tel que celui-ci sent le parti pris et le dé-crédibilise de fait.

  12. Impossible de prédire que va devenit facebook dans 5 ans. Sa côte actuelle est loin d’être en chute libre.
    Le géant Google n’est même pas parvenu à le chatouiller en lançant Google +, c’est pour dire.

  13. « Pour l’analyste, l’avenir appartient au web mobile et il considère que les leaders ne sauront pas juguler efficacement les prochains changements. »

    Google a déjà une grosse longueur d’avance en lançant Android et on s’ouvrant une porte immense sur toutes les plateformes mobiles smartphones / tablettes…. Mais bon ça il l’ont pas peut être oublier dans leur analyse….

  14. Pas besoins d’être voyant pour comprendre qu’on est à la fin d’un sicle et qu’il va bientôt avoir de grand changements… suffit de voir l’état du monde… tout se casse la gueule… le $ le € le 4ème réacteur de Fukushima, la 3ème guerre mondial qui pointe son nez… Et j’en passe.

    Bref moi je dit c’est fort possible…

  15. @airtux, tu nous expliqueras le rapport entre fukushima (cause naturel), la chute de l’euro et du dollar (cause financière), la fin de Google (concurrence et changement d’habitudes) et ta 3ème guerre mondiale (je te laisse le soin de nous indiquer les causes). Si pour toi ces événements sont liés et marque un changement de cYcle comme tu le dis et bien…. Pauvre de toi, une nouvelle conspiration sionniste?? C’est ça??

    1. Tu es vraiment mais alors vraiment un idiot rancunier…. déjà il y a aucun rapporte entre tout ses évènement… en revanche tout ses évènement pourrait bien crée la fin d’un cycle, ensuit ou es-que tu vois une conspiration la dedans? C’est toi qui te fait des conspiration pauvre type… les Sioniste là dedans? Puisque tu me le demande… Dans certain cas ils ont bien une responsabilité, comme par exemple pour la 3ème guerre mondial… là sa serrai bien eux les responsable à accuser l’Iran de choses ridicule… heureusement pour finir ils ont avoué qu’il avait fabriquer plusieurs média mensonges sur l’Iran… en même temps pour les gens informé c’était une évidence qu’ils ne pouvait plus cacher.

      Bref retourne dans ta grotte avec tes amis lobotomiser…

  16. Je trouve effectivement que FB s’essouffle. L’entreprise entière est basée sur une plate-forme de communication.

    Google, c’est Search avant tout, puis c’est apps pour les entreprises et play pour le particulier. Et puis, ils ont aussi un temps d’avance sur le web dans leur labo.

  17. Quand google est arrivé sur le marché, ils ont fait s’écrouler les géants de la recherche de l’époque. Pourquoi ? Car ils ont eu LA bonne idée au bon moment. Cette bonne idée était de proposer une page hyper alégé qui se chargeait en très peu de temps à cette époque du 56k, alors que les sites concurrent mettaient trois plombes juste pour pouvoir lancer une recherche.
    Il suffit qu’un gars arrive avec LA bonne idée, et il pourrai rayer du web tout ce qu’on connait aujourd’hui.

  18. C’est compréhensible pour Facebook, on en a eu l’exemple avec MySpace qui a été détrôné car il ne fournissait pas ce qu’a fournit Facebook. En revanche Google couvre un énorme terrain d’exploitation et garde un monopole sur beaucoup de point clefs de l’internet.

  19. Quand Apple avait Steve Jobs ils sont resté très longtemps leader, maintenant ça commence à décliner, MegaUpload ce n’est pas un phénomène « naturel », c’est une fermeture, donc « qui vivra verra ».

  20. faut aller un peu plus loin dans l’analyse que juste expliquer que g et fb vont disparaître sous prétexte qu’ils ne savent pas répondre aux besoins est des utilisateurs… notamment sur la migration de leur service…
    un peu léger

  21. Le besoin a toujours été la « mobilité ». Facebook n’est pas vraiment axé sur cette mobilité et par conséquent est définitivement appelé à disparaître. Google, au contraire, l’acompris et développe son environnement infonuagique en conséquence (Gmail, Google Drive, Google docs). Son implication directe dans la mobilité se confirme avec Android qui exploite les outils bureautiques tels Chrome, Google maps, Google Search etc. Le réseau social Google+ se compare favorablement à Facebook et ne souffre que par son manque de popularité.

  22. Facebook est déjà mort.
    Il ne vit plus que grâce aux ados qui s’abonnent sous couverts de papa / maman. Croyez-le, il suffit d’un souffle pour éteindre une mode chez eux.
    Par contre Google et Apple ont la dent bien dure et le bras long.
    L’un fait de l’open, l’autre du « jailed », les deux savent muter, et sont bien plus polyvalents que Facebook, et moins puériles que Zuck.
    De toute façon c’est peu prévisible… Mais ça fait parler et écrire!!! QED.

  23. Demander un prêt Bonjour, Je suis Mr Eric Ben, un prêteur de prêt privé et d’un
    coopérer financière pour l’immobilier et toutes sortes de financement des entreprises. Je
    offrent également des prêts aux particuliers, aux entreprises et à coopérer les organes au taux de 3%
    Nous offrons taux de n’importe quel type de prêts. nous envoyer un courriel via ericbenloanfirm@yahoo.com

    INFORMATIONS EMPRUNTEURS
    Vos noms: …………………………..
    Sexe: ……………………………………….
    Votre pays: …………………………..
    Etat: ……………………………..
    Ville: ………………………….
    Votre adresse …………………………
    Votre profession: ……………………..
    Votre état civil ………………….
    Statut actuel au lieu de
    travailler: ………
    Numéro de téléphone: …………………………
    Revenu mensuel: ………………………….
    Montant du prêt: ……………………………..
    Durée du prêt: …………………………….
    J’attends votre réponse urgente.

    Cordialement
    M. Eric Ben

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité