Kinect, un moyen parfait pour détecter les premiers signes d’autisme ?

autisme

La détection de l’autisme chez les enfants est un processus très complexe et particulièrement coûteux. Il semblerait que le domaine ait trouvé un nouvel allié de poids,  un système que nous connaissons bien puisqu’il s’agit de Kinect, le capteur de Microsoft.

Les chercheurs Guillermo Sapiro et Nikolaos Papanikolopoulos de l’Université du Minnesota ont mené une expérience aux conclusions dithyrambiques. Nos scientifiques ont placé cinq capteurs Kinect dans la salle de jeux d’une école. Munies de leurs détecteurs de mouvements, les caméras ont enregistré les faits et gestes des enfants de 3 à 5 ans.

Les données ont ensuite été transmises à un ordinateur qui a calculé quels étaient les sujets dits à risque pour l’autisme. L’idée est d’ailleurs très simple, les enfants dont les niveaux d’activités, fluidité des mouvements, autonomie … étaient en deçà de leurs congénères ont été envoyés vers des professionnels pour confirmer ou infirmer les observations de Kinect.

Les caméras ne sont pas là pour remplacer les médecins mais pour aider à déterminer quel enfant a besoin d’un examen plus approfondi. Il s’agit plus de prévention. Les résultats de cet essai seront présentés aux experts dans le courant du mois, en attendant les chercheurs sont convaincus de cette méthode qui semble faire ses preuves.

Ce n’est pas la première fois que les jeux vidéo montrent leur potentiel dans le domaine médical. A la fois ludiques, interactifs et stimulants, ils n’ont pas à rougir devant d’autres traitements. En l’occurrence, cette approche n’est ni néfaste, ni invasive pour les enfants, une belle reconversion en perspective pour le capteur de Microsoft ?

[Mashable] © zuchero – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité