McAfee : son fondateur arrêté avec panache

John McAfee

John McAfee,le fondateur de l'empire McAfee, a récemment été arrêté par un équivalent du SWAT, de manière visiblement assez musclée. Et à quel sujet, plus exactement ?

A croire que John McAfee avait des choses à se reprocher. L'homme à la tête de l'empire éponyme a en effet été arrêté il y a peu par un raid mené par l'équivalent Bélizien du SWAT, si l'on se fie à un rapport du Washington Post. C'est une possession d'arme illégale qui aurait mené à cette arrestation.

Mais pas de l’avis de McAfee : ce dernier affirme en effet que cette opération musclée menée au sein de son centre de recherche n’a pas été lancée pour cette « bête » histoire de port d’arme illégale, mais suite à son refus de donner de l’argent à un politicien local avant les élections s’étant déroulées le mois dernier.

Et pour répondre à la question « mais que fait donc McAfee au Bélize ? », sachez simplement que c’est pour des raisons fiscales, et ce même s’il ne s’implique plus directement dans la société qu’il a créé depuis la fin des années 90. A croire que les créateurs de solutions antivirus sont tous en proie à des histoires rocambolesques ? Souvenez-vous de Kaspersky !

[neowin]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Petite précision:
    « On May 2, 2012, McAfee’s property in Orange Walk Town, Belize was raided by the Gang Suppression Unit. A GSU press release stated that he was arrested for unlicensed drug manufacturing and possession of unlicensed weapons. McAfee was allegedly in the presence of his 17 year old Belizean girlfriend. » (wiki)

    ^^’

  2. « éponyme » fait partie de ces mots qu’on aime utiliser pour donner l’illusion d’un vocabulaire riche. Mais encore faut-il maîtriser le sens des termes que l’on emploie !

    Éponyme = qui a donné son nom à

    « John McAfee (…) L’homme à la tête de l’empire éponyme a en effet été arrêté … »
    Je doute que l’empire ait donné son nom à son fondateur. :o(

  3. Oui ou alors : »Par extension, le langage courant moderne nomme aussi « éponyme » l’objet qui a reçu son nom d’un personnage (Larousse définit ainsi l’adjectif « éponyme » : « Qui donne son nom à quelque chose, qui porte le nom de : Athéna, déesse éponyme d’Athènes. Johnny, le dernier album éponyme de Johnny Hallyday »). Cet usage contraire à l’étymologie reste toutefois répréhensible. Il ne se retrouve d’ailleurs dans aucune autre langue latine (mais est pratiqué en anglais: voir ci-dessous).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité