Braquer un cybercafé, se faire rattraper à cause de son compte Facebook

Braqueur

BraqueurBraquer un cybercafé à l'aide d'une arme de poing, et se retrouver sous les verrous à cause de son compte Facebook ? C'est exactement ce qui vient d'arriver à un braqueur peu inspiré...

La scène se déroule dans le quartier de Calima, situé dans la ville de Cali (Colombie) : 2 homme arrivent dans un cybercafé, "louent" 2 ordinateurs, surfent rapidement sur la toile, et se rendent à la caisse de la boutique peu de temps après. Non pas pour payer leur dû, mais pour se servir dans la caisse en question, en menaçant l'employé en place d'une arme de poing.

L’histoire pourrait très bien s’arrêter ici : les 2 hommes auraient pu se confondre dans la nature, et ne jamais être inquiétés. Pour cela, il aurait fallu que l’un d’eux pense à fermer sa session Facebook. Le propriétaire du cybercafé ayant réussi à surfer sur la session de l’un des 2 braqueurs, il a évidemment pris soin de donner son nom à la Police, qui l’a retrouvé en deux temps trois mouvements. Décidément, Facebook mène vraiment à tout. Même au domicile de braqueurs amateurs, visiblement.

[gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ce n’est pas Facebook qui mène à tout mais la bêtise humaine.
    Ce qui s’est passé c’est comme si le mec laisse son portefeuille sur la table et on ne va pas dire, pour autant, que le Ministère de l’Intérieur nous traque partout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité