Kodak dévoile … un réacteur nucléaire planqué dans un bunker !

Uranium

UraniumSans chercher bien loin, en lisant le mot Kodak, vous songez au domaine de la photographie ? Manifestement c’est assez réducteur, puisque c’est un réacteur nucléaire secret qui vient de sortir d'outre-tombe. 

La peur d’une guerre nucléaire n’est pas anodine, il est cependant excessif de conserver soigneusement un réacteur nucléaire chargé. Kodak a pourtant entretenu un Californium Neutron Flux multiplier (CFX), acquis en 1974 et couplé d’1.58 kilos de plaques d’uranium enrichi placées autour d’un noyau californium-252.

L’usage de ce réacteur n’était évidemment pas militaire. Il servait à vérifier le matériel et également à faire quelques essais de neutronographie. Il était savamment conservé par Kodak dans un bunker à Rochester, dans l’état de New-York.

Pourquoi ? Comment diable ont-ils obtenu l’autorisation de posséder un réacteur nucléaire, et quelle idée de le conserver au coeur d’une ville densément peuplée … Ce qui est fou, c’est que personne ne le sait vraiment. Les dirigeants de Kodak admettent après six ans qu’ils n’ont jamais fait d’annonce publique à ce sujet, même les autorités Newyorkaises n’étaient pas au fait de cette ‘petite cachotterie’.

C’est un ex-employé qui a récemment lâché la bombe en précisant que l’existence et le lieu de conservation avaient volontairement été gardés vagues. Seuls quelques ingénieurs et fédéraux savaient quelques bribes de plus sur cet explosif sujet.

Rassurant …

[gizmodo] © kikkerdirk – Fotolia.com

Tags :