Les astronautes de la NASA iront sur les astéroïdes

nasa

La Lune ? Ennuyeux. Mars ? Bof. Le prochain bon de géant pour l’humanité ne sera pas un voyage interplanétaire mais une quête vers un bout de pierre qui a échoué à devenir une planète : un astéroïde. Et la NASA prépare déjà ses astronautes au voyage.

Le but d’une telle mission est d’explorer la surface pour trouver des minerais et accessoirement rassembler quelques connaissances sur leur compositions et ainsi savoir comment les détruire si jamais un de ces gros cailloux avait envie de finir sur Terre.

 

Et l’Europe n’est pas étrangère à ce projet non plus, puisque la NASA entraîne également Tim Peake, un astronaute de l’ESA qui nous explique comment la NASA le prépare à cette mission spéciale (qui se déroulera dans 15 ans). Il va passer 12 jours sous 20 mètres d’eau en Floride.

Vivre sous l’eau est assez analogue à la vie dans l’espace (l’équipe peut s’entraîner aux techniques d’EVA (les spacewalks, ou sorties extravéhiculaires)  en utilisant la flottaison neutre de l’eau, tandis que l’Aquarius offre un environnement similaire à celui d’un vaisseau spatial : vivre dans un espace confiné, une confiance totale dans les système de maintien de la vie, et aucune option pour un retour rapide. L’équipage ne pourra faire surface qu’après 12 heures de décompression.

L’équipage passera 12 jours sous l’eau dans l’Aquarius, fera 2 sorties par jour. Comme pour toute mission spatiale, il y aura une équipe de terrain qui gèrera les communications, les opérations, et la logistique à partir du Centre de contrôle de mission se trouvant sur la terre ferme.

La véritable mission astéroïde reposera grandement sur le vaisseau Orion qui est actuellement en développement. Selon Peake, le voyage vers un astéroïde pourrait demander de passer 6 mois dans l’espace, et une fois que les astronautes seront arrivés à destination, ils seront enfin capables de se dégourdir les jambes, de conduire des engins sur le rocher, de ramasser des échantillons et de conduire des tests. Mais pour l’instant, il devra s’habituer aux missions sous-marines, la première se déroulera le mois prochain, au cours de laquelle, lui et ses amis se promèneront en jetpacks et dans des vaisseaux submersibles DeepWorker. [ESA, Telegraph]

 

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. L’aiguillon Cameron a bien fonctionné ! Comme d’habitude c’est le privé qui a pris l’initiative de la conquête des astéroïdes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité