Facebook, un effet de mode ?

Like symbol

Like symbolPour la moitié des Américains, Facebook ne serait qu'un effet de mode, un phénomène éphémère amené à disparaître.

Étonnant résultat qui émane d’une étude orchestrée par l’Associated Press et CNBC. En l’occurrence, 46% des répondants ont déclaré que le site de réseautage allait finir par fondre comme neige au soleil. Rappelons simplement que Facebook a été créé en 2004 et qu’à l’époque, il était catalogué parmi les sites qui ne durerait qu’un court laps de temps.

Seulement, il y a deux poids, deux mesures. C’est quasiment toute l’autre moitié du panel (43%) qui affirme que Facebook réussira à perdurer. Il n’y a pas de juste milieu, à l’image de l’affection portée au réseau, c’est soit tout l’un, soit tout l’autre.

Quant à la confiance placée en Zuckerberg pour diriger l’entreprise, 18% sont très confiants, 40% confiants et 20% n’ont pas une once de confiance en ce PDG de 28 ans.

Comme souvent, l’étude ne se base que sur 1000 personnes, mais la question intéressante est de savoir si oui ou non, vous pensez que Facebook partagera nos vies pendant 2 ans ou deux décennies ?

[ap-gfkpoll]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Facebook ne partage pas ma vie, il n’empiète même pas dessus, alors à croire qu’il y a un paquet de gens qui risque un jour de ne plus y mettre les pieds parce que cela ne leur apporte rien, voir cela leur enlève beaucoup de ce qu’il recherche: la convivialité….il n’y a qu’un click

  2. C’est bien pour ça qu’il faut plumer les gogos par l’introduction en bourse avant de tirer sa révérence pour zuckerberg

    1. Vous arrivez à accepter ce genre de propos ? Faudrait réveiller la modération…

      Si un article ne vous plaît pas, passez votre chemin .

  3. Difficile à dire, Facbook c’est quand même bien plus grand que Myspace, skyblog etc… C’est pas juste un blog ou un site de rencontre…

    1. C’est certain, mais bon, dans la génération actuelle Lycos et AOL sont a peine connus, Messenger délaissé, IRC j’en parle même pas. Myspace était une très grande boite fut un temps, et voilà que Facebook et tout le toutim arrive et c’est quasiment un site désertique. Dès que les gens commenceront à se lasser et qu’une autre Révolution prendra la main, on pourra nettement voir un délaissement de Facebook, ce qui ne le tuera pas complètement, mais ça sera un vieil outil moisi, tout comme MySpace, MSN et Yahooe etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité