Les pirates, ces grands dépressifs ?

Etudiant

EtudiantSelon une étude menée aux Etats Unis par l'université des sciences et des technologies du Missouri, le pirate, celui qui télécharge et qui partage sans scrupules, serait plus à même d'être touché par les symptômes de la dépression.

L'étude, menée par l'université des sciences et des technologies du Missouri, est sérieuse : visiblement, les personnes ayant l'habitude de partager des fichiers piratés sur la toile seraient plus à même d'être touchés par les symptômes de la dépression. Menée sur 216 étudiants du campus de l'université du Missouri (tant qu'à faire), cette étude, et plus particulièrement son résultat, pourraient bien être repris par les MPAA et RIAA, qui trouveraient là un argument de plus pour diaboliser le partage de fichiers. Pourquoi pas, même si la même étude sort le même constat auprès des personnes passant sans doute un peu trop de temps sur les services de messageries instantanées.

Maintenant, pour être un peu plus précis sur la manière dont a été menée l’étude, sachez qu’elle a été conduite de la manière qui suit : les chercheurs ont analysé les habitudes sur la toile des 216 étudiants, et ont fait un rapprochement entre leur habitude à télécharger et partager du contenu illégal et leurs profils psychologiques, ayant été établis avant que ne débute l’étude en question.

[torrentfreak]

Tags :