L’aéroport de Toulouse Blagnac va proposer la technologie NFC à ses passagers

tls-nfc

La prochaine fois que vous trouverez à l'aéroport de Toulouse Blagnac, il se pourrait que vous soyez accueilli d’une façon très différente que dans n’importe quel autre aéroport dans le monde ; après tout, Toulouse Blagnac pourrait bien devenir le premier aéroport dans le monde à offrir des services pour les smartphones compatibles NFC afin de simplifier l'expérience des passagers. La technologie NFC permet d’accéder à une multitude de services pratiques grâce à une connexion sans fil à courte distance. Il suffit d’approcher son mobile d’un scanner pour déclencher une action, tel que valider un ticket de transport, payer un achat ou accéder à une information.

Dans le cas de l’aéroport de Toulouse Blagnac, cette technologie devrait s’avérer très utile aux passager puisqu’elle dispose de nombreux avantages : elle est extrêmement sécurisée, elle fonctionne même lorsque l’appareil est hors tension, elle ne nécessite pas l’utilisation d’une application et n’est pas affectée par des problèmes de lecture causés par des écrans entachés. Finalement, un passager utilisant un dispositif NFC sera traité plus rapidement que par n’importe lequel des processus d’embarquement disponibles aujourd’hui.

Jusqu’à présent, les tests initiaux devraient voir 50 usagers de l’aéroport tester le nouveau service cet été, depuis leurs smartphones BlackBerry compatibles NFC. La SITA, le spécialiste  des communications et des solutions informatiques liées au transport aérien, a travaillé avec l’aéroport de Toulouse Blagnac, RIM ainsi que Orange pour que ce projet particulier puisse voir le jour.

D’après la Sita, « Les téléphones portables dotés de la technologie NFC deviendront effectivement une carte d’embarquement moderne pour les passagers, et leur permettra d’accéder à un parking, une aire d’embarquement via une zone d’accès haut de gamme et à un salon des passagers premium. Dans le même temps, les passagers recevront des informations à la minute, comme des changements à leurs horaires de vol, salle de départ ou la porte d’embarquement. Cette technologie pourrait aussi stimuler l’adoption par les passagers du téléphone portable comme titre de transport. »

Je me demande ce qu’il se passera lorsqu’un smartphone sera égaré. J’imagine qu’il sera possible de déclarer la perte ou le vol de l’appareil afin d’éviter qu’un autre passager puisse embarquer à notre place.  En tout cas, quoi qu’il en soit, une fois ces questions résolues, il restera tout de même une dernière chose dont il faudra que chacun s’assure : d’avoir bien son téléphone toujours sur soi.  [Communiqué de Presse]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité