Facebook est en train de recruter pour fabriquer un smartphone? [encore]

HTC-Facebook-Phones

C'est un sujet qu'on entend de temps à autre, mais il est de nouveau à l'ordre du jour: Facebook serait en train de recruter des ingénieurs hardware et software pour smartphone afin de fabriquer son propre smartphone. C'est ce que Nick Bilton du NY Times a publié, et d'après mes propres relations ici dans la Silicon Valley, le recrutement semble bien réel. Facebook a embauché de nombreux ingénieurs qui n'ont rien à voir avec les réseaux sociaux, le développement web ou l'infrastructure des réseaux, et ce, depuis déjà un certain temps. La question est: quelle est leur mission ?

C’est bien d’être un acteur important dans le domaine des smartphones

Manifestement, Google et Apple ont démontré qu’avoir un système d’exploitation de smartphone et/ou de hardware peut être extrêmement bénéfique en termes d’expérience utilisateur, d’intégration, et de… revenus. Google a déclaré qu’il gagnait plus d’un milliard par an avec Android, et l’iPhone fait environ la moitié des revenus d’Apple. C’est loin d’être de l’argent de poche. Entrer dans ce marché (surpeuplé) est extrêmement difficile.

Qu’est-ce qu’il y a pour Facebook ?

Manifestement, si Facebook pouvait en tirer quelque chose, il y a des tonnes d’opportunités telles que la consolidation de la position de Facebook (ce qui n’est pas si mal) dans le domaine mobile – qui est souvent vu comme le talon d’Achille de Facebook. Une telle position pourrait avoir un effet de levier pour augmenter les revenus via les publicités, le traitement des paiements, et même des Identity services.

Cependant, avoir son propre écosystème de smartphone ouvre des portes vers des territoires qui étaient précédemment hors de portée. Facebook pourrait même bloquer des concurrents depuis sa plateforme comme ce que fait Apple s’il pense que l’app « reproduit une fonctionnalité iOS ».

Pas sans risque, et plus que seulement un smartphone

Bien entendu, fabriquer un smartphone est plus facile à dire qu’à faire, et pour tout le génie authentique qu’il y a dans Facebook, les chances ne sont pas si extraordinaires sur le papier. Les acteurs du sans fil ont eu beaucoup de mal pour s’adapter au monde du smartphone, et Apple est la seule firme qui ait incontestablement réussi en créant le software et l’OS lui-même.

Android a rencontré un beau succès, non seulement parce que le logiciel est bon, mais également parce que les fabricants de téléphones non-Apple (c’est-à-dire tous les autres) n’ont pas eu d’autres choix que de supporter Android. On ne sait pas s’ils seraient prêt à rejoindre l’écosystème mobile de Facebook, et franchement, la dernière chose que les développeurs voudraient, c’est d’avoir à supporter un autre OS.

De plus, Facebook vise sûrement plus que vendre du hardware comme HTC ou Motorola. Facebook devra probablement créer un écosystème brillant s’il veut véritablement tirer profit de la fabrication d’un smartphone.

Quelle est l’étendue du projet smartphone de Facebook ?

Bien que ce soit l’aspect le plus important de l’histoire, c’est également la partie la plus mystérieuse et personne ne semble avoir avoir quelque chose de solide sur ce point. Facebook peut créer tout l’écosystème, juste un smartphone, seulement l’OS, juste un skin sur Android — ou n’importe quelle combinaison de ces éléments. C’est difficile de le savoir.

Parce que la firme est en train d’embaucher des ingénieurs hardware qui travaillent généralement sur des puces, de l’électronique et des drivers pour de tels appareils, cela suggérerait que Facebook veut concevoir un appareil depuis wants to design à partir de zéro (hum… pourquoi ?).

Si c’est vrai, ce serait très inquiétant pour les investisseurs, parce qu’entrer sur le marché du smartphone de ce point de vue n’est pas la décision la plus prudente, mais une fois de plus, Facebook a 16 milliards de dollars pour voir venir les choses. Ça pourrait être ça, mais l’argent n’est clairement pas le seul facteur de réussite — ou JP Morgan Chase aurait eu déjà son propre smartphone. Est-ce que Facebook a « l’ADN » pour créer cela ? On le saura bien assez tôt.

Quelle est la valeur ajoutée pour les utilisateurs ?

L’autre question légitime sur le projet smartphone de Facebook est: qu’auront les utilisateurs ? Apple a apporté une bonne interface utilisateur et un design ingénieux. Android a apporté un écosystème plus ouvert, des prix moins élevés, et des personnalisations pour les opérateurs de téléphonie et les fabricants de téléphones.

Qu’apporterait un smartphone Facebook sur la table – espérons que ce sera plus qu’un bouton « Like » physique. Pour l’instant, ce n’est pas très clair pour nous, et on comprend que Facebook tienne à garder ce secret.

Des téléphones low cost ?

Certains de téléphones Facebook low-cost qui permettraient au réseau social d’obtenir une part de marché non négligeable de « nouveaux » utilisateurs mobiles. Sur le papier ça a l’air super, mais en pratique, l’expérience utilisateur mobile de Facebook est déjà lente sur un smartphone haut de gamme (l’app FB Camera était une bonne idée), alors utiliser du hardware low-cost n’est pas peut-être pas un éclair de génie. D’un autre côté, si Facebook est patient, le téléphone haut de gamme d’aujourd’hui sera un téléphone gratuit dans deux ans…

L’objectif n’est pas très clair, et on doit se demander si Facebook ne ferait pas mieux d’essayer de faire une app avec une super expérience, plutôt que d’essayer d’entrer sur le marché du smartphone. Dans un contexte global, essayez de résoudre cela ne va pas tuer Facebook financièrement (loin de là), et la récompense est potentiellement énorme, alors pourquoi ne pas essayer ? Ça pourrait marcher.

La pire chose que Facebook puisse faire, c’est de racheter une firme comme RIM et d’essayer de la faire voler dans une autre direction. Là *ce* serait une erreur qui pourrait coûter cher.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité