Du métal et du silicium pour voir sans être vu

Un nano-fil de silicium

Un nano-fil de siliciumLa cape d’invisibilité fait rêver bon nombre de gens, pas uniquement des scientifiques. Nombreux sont les projets qui ont permis de s’en rapprocher. Celui dont nous parlons aujourd’hui permettrait de concevoir des appareils capables de voir sans être vus...

Dans les Universités de Stanford et de Pennsylvannie, les ingénieurs ne chôment pas pour ne pas être vus. Leur dernière trouvaille est un appareil capable de détecter la lumière sans être visible lui-même. Pour ce faire, ils ont utilisé des nano-fils de silicium recouverts d’une fine couche d’or. En ajustant le ratio entre les deux matériaux, ceux-ci annulent chacun leur lumière émise. Et qui dit émission lumineuse nulle dit “invisibilité”.

Cette technique, dite de “dissimulation plasmonique” est toute nouvelle. Il s’agit ici de contrôler le flux de lumière et d’en tirer des propriétés électroniques et optiques tout en laissant une empreinte lumineuse nulle. Malheureusement, les chercheurs ne prédestinent pas cette technologie à la cape d’invisibilité mais plutôt à des caméras de surveillance, des cellules solaires et des capteurs divers et variés.

[engadget]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Toilettes des filles, vestiaires des filles, chambre des filles, boutiques de filles ( cabines ) …
    Euh hum hum oui c’est un projet militaire !!!
    Mais je l’essayerais bien … Pour voir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité